Série TV: Guillaume Gallienne à la recherche de Marcel Proust | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, avec Le Film français, le 26.03.2019 à 18h24 (mis à jour le 26.03.2019 à 19h00) Séries Mania

Série TV: Guillaume Gallienne à la recherche de Marcel Proust

Guillaume Gallienne

Guillaume Gallienne a imaginé trois saisons pour une série adaptée de l'œuvre de Marcel Proust, qui sera transposée dans les années 1970-1990.

Lors du Festival Séries Mania, qui a lieu actuellement à Lille, a été annoncé l'adaptation de A la recherche du temps perdu de Marcel Proust en série TV. Le Film français explique que cette coproduction n'a pas encore de diffuseur. Guillaume Gallienne en sera le créateur, le réalisateur et le coproducteur. Il transposera l'œuvre de Marcel Proust entre les années 1970 et 1990.

La série, intitulée La recherche, est prévue pour trois saisons de huit épisodes de 52 minutes chacune.

Guillaume Gallienne explique le projet: "Doit-on vivre chaque minute comme la première ou comme la dernière de sa vie ? Le plus beau est-il dans la vérité de ce que nous vivons ou dans la fiction qu’en a fait notre mémoire ? Donnez-moi 24 heures et je vous donne la réponse. Pas la mienne, celle de Marcel Proust dans la plus belle saga jamais écrite : À la recherche du temps perdu. Autant pour sortir l’œuvre de son musée que pour me l’approprier, j’ai décidé de situer La recherche en 1970-1980-1990. Ces années-là précèdent l’accélération du temps, les téléphones avaient encore des fils, les aristocrates des domestiques et ma grand-mère vivait encore. Ces années-là, c’est notre monde d’hier, et si pour certains c’était encore l’après-guerre, il s’agit déjà pour nous de notre avant-guerre".

A la recherche du temps perdu, sept tomes publiés entre 1913 et 1927, a été adapté à la télévision en 2011 pour France 2 et au cinéma, jamais dans l'intégralité de l'œuvre littéraire par Volker Schlöndorff (Un amour de Swann), Raoul Ruiz (Le temps retrouvé) et Chantal Ackerman (La captive).

Guillaume Gallienne vient de publier le 5e tome de Ca peut pas faire de mal ("Les femmes écrivains"), livre lu coédité par Gallimard et France Inter, à l'occasion du 10e anniversaire de son émission. Il avait d'ailleurs abordé Proust dans cette même collection, en 2014.
close

S’abonner à #La Lettre