Lire le monde | Livres Hebdo

Lire le monde

Patrick Bazin

Patrick Bazin est un ancien conservateur général des bibliothèques. D’abord en poste à l’Ecole des Mines de Paris, alors paradis de l’innovation, il a ensuite été directeur de la Bibliothèque municipale de Lyon et, enfin, directeur de la Bpi (Centre Pompidou). Il s’est toujours intéressé à l’impact des technologies de l’information, puis du numérique, sur la connaissance et la société. Il s’est efforcé de comprendre la mutation de l’ordre multiséculaire du livre en un écosystème cognitif qui rend de plus en plus lisible le monde lui-même et implique que les bibliothèques deviennent des systèmes ouverts, dynamiques et véritablement démocratiques. Il a essayé de tirer les conséquences de cette mutation dans son métier de bibliothécaire. Mobilisé avant tout par son activité professionnelle, il n’a publié que quelques articles, dont Toward metareading (in actes du colloque The Futur of the book, 1994, California university press et version française in Bulletin des Bibliothèques de France, 1996), Le Futur du bibliothécaire (in Tous les savoirs du monde, BnF/Flammarion, 1996), La Mémoire reconfigurée (in Cahiers de médiologie, 2001), Vers un monde lisible (in Revue des deux mondes, 2010). lire la suite

Il y a 1 semaine 3 heures

La censure sied mal aux bibliothèques

En "retirant de ses collections" les titres de Gabriel Matzneff, la bibliothèque de Montréal "contrevient au rôle premier d’une bibliothèque publique". 

Il y a 2 mois 44 min

"La coopération culturelle ne peut pas faire l’économie des aspérités intellectuelles qui entourent la création et forment avec celle-ci un ensemble."

Il y a 4 mois 2 jours

Au-delà de la « transmission du patrimoine », la bibliothèque doit permettre « l’amélioration de la compréhension du monde » et « la contribution au bien-être planétaire », d'autant plus qu'il faudra lutter contre le repli sur soi, l'enfermement dans une tribu, et des régimes totalitaires.

Il y a 8 mois 3 semaines

De Houellebecq à Notre-Dame. Le romantisme du poète maudit est daté et en plus il repose sur un malentendu.

Il y a 9 mois 2 jours

La tendance est heureusement à la diversification et à la professionnalisation des expertises, mais les bibliothèques ne peuvent séparer les contenus de leur mode d’organisation.

Il y a 9 mois 2 semaines

Markus Gabriel dans Pourquoi la pensée humaine est inégalable théorise l’impossibilité philosophique d’une intelligence artificielle et agite l’épouvantail du transhumanisme, ce qui ne nous aide pas à tirer parti de notre nouvel écosystème cognitif.

Il y a 10 mois 2 semaines

"Les bibliothécaires doivent se former davantage au maniement des datas, mais il serait illusoire d’imaginer qu’il leur suffise de se transformer en « data scientists » pour combattre la désinformation."

Il y a 10 mois 4 semaines

"La tentation est grande d’empêcher les gens de s’exprimer avant même qu’ils y aient pensé et de tomber dans une sorte d’hygiénisme mental radicalement contraire à l’esprit des livres."

close

S’abonner à #La Lettre