Vernon Subutex arrive sur Canal + | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 05.04.2019 à 13h10 (mis à jour le 05.04.2019 à 14h00) Série TV

Vernon Subutex arrive sur Canal +

La série comprend 9 épisodes de 30 minutes qui seront diffusés à partir du lundi 8 avril.

L'adaptation de Vernon Subutex, la trilogie de Virginie Despentes publiée chez Grasset, sera diffusée sur Canal+ à partir du 8 avril. L'histoire du disquaire mis au chômage et expulsé de chez lui, est transposée en une série de 9 épisodes de 30 minutes chacun, réalisés par Cathy Verney, qui a coécrit le scénario avec Benjamin Dupas.

La série se concentre sur les deux premiers tomes de la saga littéraire. Je films et Tetra Media fiction ont réuni Romain Duris, dans le rôle-titre, Céline Salette (La Hyène), Laurent Lucas (Laurent Dopalet), Philippe Rebbot (Xavier Fardin), Florence Thomassin (Sylvie Langlois), Flora Fischbach (Anaïs) et Athaya Mokonzi (Alex Bleach).
 
Photo CANAL +
"L'idée de l'équipe était de faire une série très libre, au ton hybride, à la fois comédie et drame, qui voulait porter un regard ludique et désenchanté sur l'atomisation de la société" explique la direction de la fiction française de la chaîne dans le dossier de presse.

A la fois parisienne et humaine, politique et rock – la bande originale musicale invite Sonic Youth, Daniel Darc, Kim Wilde, Pony Hoax, New Order, Janis Joplin, Jesus and Mary Chains, The Dogs, Thugs… –, la série a mis quatre ans à se développer puis à être produite. "On y entend la parole d'une génération comme jamais explique Cathy Verney. J'ai pensé que ce qui pouvait correspondre à une série, c'est le processus de narration en forme de voyage dans la tête des personnages. (...) Au bout du compte, j'ai vraiment choisi comme point de vue principal celui de Vernon, alors que le roman est plus choral."
 

La série ouvre le festival Canneseries ce vendredi 5 avril. La trilogie de Virginie Despentes, récente lauréate du prix BNF, s'est vendue à plus de 1,2 million d'exemplaires en France, tous formats confondus.
close

S’abonner à #La Lettre