La série "Vernon Subutex" en ouverture de Canneseries | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 06.02.2019 à 17h04 (mis à jour le 07.02.2019 à 15h51) Adaptation

La série "Vernon Subutex" en ouverture de Canneseries

Photo CANAL+

Avant d'être diffusée sur Canal+, la série adaptée librement du roman de Virginie Despentes ouvrira le festival Canneseries, le 5 avril. La bande-annonce vient d'être dévoilée.

Le Festival Canneseries a annoncé que sa deuxième édition s'ouvrira avec la diffusion hors compétition et en avant-première de la série Vernon Subutex. Le Festival se déroulera du 5 au 10 avril. L'an dernier, il avait été inauguré avec L'affaire Harry Quebert, réalisé par Jean-Jacques Annaud, d'après le best-seller de Joël Dicker.

La série doit être diffusée au début du printemps par Canal+. Quatre ans après sa parution, le premier tome de la trilogie de Virginie Despentes, publiée chez Grasset, est transposé sous la forme de 9 épisodes de 30 minutes. Tournée au printemps dernier entre Paris, Cannes et Barcelonne, la série a été produite par JE Films et Tetra Media Fiction et réalisée par Cathy Verney, qui l'a aussi coécrite avec Benjamin Dupas.
 

On y suit le fameux Vernon Subutex, ancien disquaire célèbre, qui se voit contraint de fermer son magasin après la crise du disque. Dès lors, il devient passif et vit grâce aux aides sociales et à l’aide d’un de ses amis, une star musicale, qui lui paye son loyer. Ce dernier meurt soudainement, et subitement, en lui laissant trois cassettes vidéo qui lui vaudront d’être traqué sans relâche. Sans logement, Vernon se voit donc obligé de demander à ses anciens amis de l’héberger, passant d’une maison à l’autre en prétextant n’être que de passage à Paris. Finalement, sans abri aux Buttes-Chaumont, cet entourage hétéroclite, aux profils excentriques, lui rendra régulièrement visite.

Au casting, on retrouve Romain Duris dans le rôle principal, accompagné de Céline Sallette, Laurent Lucas, Florence Thomassin, Philippe Rebbot, Athaya Mokonzi, Flora Fischbach et Emilie Gavois-Kahn.

La trilogie de Virginie Despentes, tous formats confondus, s'est vendue à plus de 1,2 million d'exemplaires en France.
close

S’abonner à #La Lettre