La série "Vernon Subutex" en tournage | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, avec afp, le 20.03.2018 à 10h00 (mis à jour le 20.03.2018 à 11h00) Adaptation

La série "Vernon Subutex" en tournage

Romain Duris endossera le rôle de l'ancien disquaire parisien, Vernon Subutex - Photo STUDIO HARCOURT CC BY 3.0

La série adaptée du premier tome de la trilogie de Virginie Despentes a commencé son tournage lundi 18 mars.

Le tournage de Vernon subutex, la série télévisée adaptée du best-seller de Virginie Despentes, a commencé lundi 19 mars a annoncé son diffuseur Canal+, dans un communiqué.

Il se déroulera jusqu'au 23 juin.

Les neuf épisodes, de 30 mn chacun, ont été "librement adaptés" au petit écran par deux des auteurs de créations originales de la chaîne, Benjamin Dupas (Kaboul Kitchen) et Cathy Verney ("Hard"). Cette dernière, également chargée de la réalisation, filmera à Paris, Cannes et Barcelone. 

Comme elle l'avait confié l'automne dernier, Virginie Despentes ne participe pas à l'écriture.

Duris et Salette au générique

Romain Duris, qui sera le 4 avril à l'affiche du film catastrophe Dans la brume, Céline Salette, dans le rôle de La Hyène, Benjamin Dupas, Laurent Lucas, Flora Fischbach, Philippe Rebbot, Florence Thomassin, Émilie Gavois-Kahn et Athaya Mokonzi forment le casting de la série produite par Je Films et Tetra Media Fiction.

Vernon Subutex, incarné par Romain Duris, est un ancien disquaire parisien expulsé de chez lui après la faillite de son commerce. En quête d'un refuge, il squatte d'abord chez des "amis", des anciens de la bande de Revolver, le magasin mythique qu'il gérait. Il atterrit alors chez Alex Bleach, rock-star allumée, qui meurt d'une overdose. Ce décès va faire l'effet d'une bombe à fragmentation chez diverses personnes. Vernon, devenu sans abri aux Buttes-Chaumont, va ainsi être l'homme le plus recherché de Paris par une clique éclectique, dont les destins se croisent par hasard. 

Une trilogie à succès

Le premier tome de la trilogie Vernon Subutex (Grasset, janvier 2015) a été récompensé en 2015 par les prix Anaïs Nin, Landerneau, Roman-News et celui de la Coupole. Avec sa version poche (Le livre de poche, 2016), il s'est vendu à 530000 exemplaires. Un deuxième tome est paru en juin 2015 et un troisième en mai 2017, dont la version poche paraîtra le 2 mai au Livre de Poche.

Au total la trilogie s'est écoulée à 950000 exemplaires en France, tous formats confondus.

Membre de l'Académie Goncourt, Virginie Despentes est aussi l'auteure de Baise-moi (Florent Massot, 1993) qu'elle a elle-même adapté et réalisé pour le cinéma en 2000 ainsi que son roman Bye Bye Blondie paru en 2004 qu'elle a tourné en 2011. Elle a reçu le prix de Flore pour Les jolies choses (Grasset, 1998), roman adapté au cinéma par Gilles Paquet-Brenner et a reçu le Renaudot pour Apocalyspe bébé en 2010.
close

S’abonner à #La Lettre