Bibliothèque

"La fille du train", livre le plus emprunté en 2017 au Royaume Uni

Paula Hawkins - Photo ARILD VAGEN/CC BY SA 4.0

"La fille du train", livre le plus emprunté en 2017 au Royaume Uni

En 2016-2017, pour la deuxième année consécutive, La fille du train de Paula Hawkins a été le livre le plus emprunté dans les bibliothèques du Royaume Uni, au vu des derniers chiffres des bibliothèques (Public Lending Right).
 

J’achète l’article 1.50 €

Par Maïa Courtois,
Créé le 27.07.2018 à 15h52,
Mis à jour le 27.07.2018 à 16h00

Le best-seller de Paula Hawkins, La fille du train, paru en 2015, vient d’être nommé "livre des bibliothèques" au Royaume Uni. Il est l’ouvrage le plus emprunté dans les bibliothèques britanniques en 2016-2017, selon les chiffres du Public Lending Right, relayés par The Bookseller. 71000 emprunts de la première édition par Doubleday ont été recensés sur l’année, tandis que l’édition poche atteint la seixième place du classement.
 
Le roman tenait déjà cette première place en 2015-2016. Un record de longévité, et une popularité surtout portée dans les régions de Londres, en Écosse et au Pays de Galles. À sa sortie au Royaume-Uni, le thriller psychologique, premier roman de Paula Hawkins, était resté 13 semaines consécutives à la première place des meilleures ventes. Le thriller est en bonne place dans le classement puisque James Patterson reste l'auteur le plus emprunté pour la 11e consécutive. Au total 22 millions de ses romans ont été prêtés depuis 2006.

1,4 million d'exemplairesv vendus  en France
 
En France, les éditions Sonatine ont fait paraître La fille du train en mai 2015 puis Pocket en poche l'année suivante. Au total il s'est vendu à 1,4 million d'exemplaires. L’ouvrage a remporté le prix Polar du meilleur roman international du festival de Cognac en 2015. Le livre a été, en 2017, le 17e roman le plus prêté en bibliothèque selon le Palmarès des prêts publié par Livres Hebdo le 27 avril dernier.

L’intrigue se noue autour de Rachel, jeune femme divorcée ayant récemment perdu son emploi, qui prend tous les jours le même train passant devant l’immeuble où vit son ex-mari. Elle fantasme la vie parfaite d’un couple de voisins, qu’elle aperçoit à leur fenêtre; jusqu’au jour où la femme disparaît. Rachel se met alors en tête d’élucider le mystère.
 
Une adaptation cinématographique américaine avait été réalisée en 2016 par Tate Taylor, avec une histoire transposée de Londres à New York. Démarrant en tête du box-office le premier week-end de sa sortie, le film est reste douze semaines dans les salles. En France, il est passé plus inaperçu, avec un accueil mitigé des critiques. Une adaptation en livre audio, lu par Valérie Marchant, Joséphine de Renesse et Julie Basecqz pour interpréter les trois voix féminines qui guident le récit, est disponible chez Audiolib.
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités