"La fille du train" prend vie au cinéma | Livres Hebdo

Par Marie-Pauline Mollaret, le 19.08.2015 à 17h02 Adaptation

"La fille du train" prend vie au cinéma

Emily Blunt et Rebecca Ferguson - Photo © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE © ACTION PRESS / BESTIMAGE

L'un des principaux best-sellers de l'été, La fille du train, de Paula Hawkins, va être adapté pour le cinéma.

Parmi les meilleures ventes de l'été, le thriller La fille du train, de Paula Hawkins, traduit de l'anglais par Corinne Daniellot et publié chez Sonatine, va faire l'objet d'une adaptation pour le cinéma. Le film sera réalisé par Tate Taylor, à qui l'on doit déjà l'adaptation de La couleur de sentiments, d'après le roman éponyme de Kathryn Stockett.

Pour le moment, les actrices Emily Blunt (Edge of tomorrow) et Rebecca Ferguson (la révélation du 5e volet de Mission impossible) sont pressenties pour jouer deux des principaux rôles féminins, respectivement Rachel, l'héroïne, et Anna, la nouvelle femme de l'ex-mari de Rachel. C'est la scénariste Erin Cressida Wilson qui a adapté le roman pour le grand écran.  

Sur le papier, le livre de Paula Hawkins avait tout pour intéresser l'industrie cinématographique, et le studio DreamWorks a remporté le marché avant même sa publication aux Etats-Unis. Depuis, La fille du train s'est vendu à deux millions d'exemplaires et est resté en tête du classement du palmarès des ventes du New York Times pendant dix-sept semaines. Il arrive également en tête des ebooks les plus vendus aux Etats-Unis au premier trimestre 2015.

En France, où il s'est hissé dans le classement GFK/Livres Hebdo des meilleures ventes de romans dès sa sortie le 7 mai, le thriller a dû rapidement être réédité car, selon son éditeur, son tirage initial de 30 000 exemplaires avait été écoulé dès début juin. Dans notre classement du 2 août, il figurait à la 2e place du top 20, tous genres confondus.

En attendant le film, qui pourrait lui-aussi battre des records, La fille du train sera disponible en version audio chez Audiolib dès le 4 novembre.
close

S’abonner à #La Lettre