[Goncourt 2019] "La terre invisible" d'Hubert Mingarelli chez Buchet-Chastel | Livres Hebdo

Par Alexiane Guchereau, le 17.09.2019 à 18h38 (mis à jour le 17.09.2019 à 19h00) Sur la route du Goncourt

[Goncourt 2019] "La terre invisible" d'Hubert Mingarelli chez Buchet-Chastel

Hubert Mingarelli - Photo MARC MELKI/BUCHET CHASTEL

Chaque jour, Livres Hebdo présente un roman sélectionné dans la première liste du prix Goncourt 2019.
 

La Terre invisible, paru chez Buchet Chastel, est le 24e roman du scénariste et écrivain Hubert Mingarelli. Dans son livre, l'auteur nous emmène en 1945, dans une ville d'Allemagne occupée. Un photographe anglais couvrant la défaite allemande assiste à la libération d'un camp de concentration. Il décide de traverser le pays pour photographier le peuple qui a permis l'existence de telles atrocités et pour tenter de comprendre. Un jeune soldat anglais tout juste arrivé et qui n'a rien vécu de la guerre l'accompagne en tant que chauffeur.

"Ce roman irréel, onirique, halluciné parfois, du très discret Hubert Mingarelli, auteur d'une œuvre importante, est sans doute son texte le plus énigmatique", écrit Jean-Claude Perrier dans son avant-critique du roman, publiée le 14 juin dans Livres Hebdo.

Le roman est aussi en lice pour le prix des Ecrivains du Sud qui sera décerné en mars 2020.

Hubert Mingarelli est l'auteur d'une œuvre très remarquée et largement traduite. Il a publié une vingtaine de romans et recueils de nouvelles, dont Quatre soldats (Seuil, 2003), prix Médicis, et L'homme qui avait soif  (Stock, 2014), prix Landerneau et prix Louis-Guilloux.
close

S’abonner à #La Lettre