Photoroman | Livres Hebdo

Par Jean-Claude Perrier, le 14.06.2019 Roman/France 15 août Hubert Mingarelli

Photoroman

Hubert Mingarelli - Photo MARC MELKI/BUCHET-CHASTEL

Hubert Mingarelli signe, dans l'Allemagne vaincue de 1945, sans doute son texte le plus énigmatique.

Dans l'Allemagne vaincue, en juillet 1945, la guerre est finie. Un photographe, le narrateur, dont on ignorera à peu près tout, mis à part ses cauchemars récurrents, se retrouve à Dinslaken, sur les bords du Rhin, où il a suivi les armées alliées. En particulier le colonel Collins, un Gallois, avec qui s'est nouée une forme d'amitié, à la fois parce qu'il est photographe amateur, et parce qu'ensem

Lire la suite (1 950 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre