[Goncourt 2019] "Le cœur battant du monde" de Sébastien Spitzer chez Albin Michel | Livres Hebdo

Par Alexiane Guchereau, le 12.09.2019 à 17h56 (mis à jour le 18.09.2019 à 15h36) Sur la route du Goncourt

[Goncourt 2019] "Le cœur battant du monde" de Sébastien Spitzer chez Albin Michel

Sébastien Spitzer - Photo ASTRID DI CROLLALANZA / ALBIN MICHEL

Chaque jour, Livres Hebdo présente un roman sélectionné dans la première liste du prix Goncourt 2019.

Le cœur battant du monde, paru chez Albin Michel le 21 août, est le deuxième roman du journaliste Sébastien Spitzer, qui nous emmène dans l'Angleterre des années 1860. Une grave crise économique plonge Londres dans la misère, l'insurrection et l'opium. Charlotte est Irlandaise. Enceinte, elle a fui la famine qui règne dans son pays natal. Après avoir mis au monde un enfant mort-né, on lui confie Freddy, un enfant illégitime abandonné par ses parents. La jeune femme vole et se prostitue pour l'élever sans jamais lui avouer qu'il est le fils de Karl Marx. Tandis que son père théorise le communisme, Freddy rejoint la lutte armée irlandaise.

Après avoir dressé, dans son premier roman Ces rêves qu'on piétine (L'Observatoire, 2017), le portrait de Magda Goebbels, fille illégitime d'un ingénieur et d'une employée de maison, Sébastien Spitzer s'intéresse dans son nouveau récit, entre mélodrame et fresque historique, à Karl Marx. L'écrivain explique dans sa postface qu'il explore "l'un des secrets les mieux gardés de l'Union soviétique", soit la naissance du fils illégitime qu'aurait eu Karl Marx avec sa gouvernante Helene Demuth, Frederick. L'enfant a été par la suite reconnu par Friedrich Engels.

Le cœur battant du monde a été distingué parmi les coups de cœur de la rentrée littéraire du Furet du Nord.  

Sébastien Spitzer, journaliste, a également publié de nombreux essais. Albin Michel prépare la sortie prochaîne de son prochain livre, Sauver ou périr: des attentats de 2015 à Notre-Dame avec les pompiers de Paris.
 
close

S’abonner à #La Lettre