Une deuxième vente de la bibliothèque personnelle de Pierre Bergé | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, le 08.11.2016 à 17h11 (mis à jour le 08.11.2016 à 18h00) Enchères

Une deuxième vente de la bibliothèque personnelle de Pierre Bergé

Pierre Bergé dans sa bibliohèque - Photo DR

Pierre Bergé continue à se séparer des ouvrages de sa bibliothèque personnelle avec la mise en vente de 376 livres et manuscrits de la littérature européenne du XIXe siècle les 8 et 9 novembre. 

Moins d’un an après une première vente aux enchères des ouvrages qui composent sa bibliothèque personnelle, Pierre Bergé met en vente les 8 et 9 novembre un nouvel ensemble de 376 livres et manuscrits concentrés sur la littérature européenne du XVIII et XIXe siècle, soit de 1780 à 1900.
 
Deux vacations sont nécessaires pour disperser les ouvrages de l'homme d'affaires et mécène, notamment copropriétaire du Monde. La première, consacrée aux précurseurs et aux Romantiques, comporte des ouvrages tels que Histoire secrète d’Isabelle de Bavière, reine de France du Marquis de Sade, estimé entre 60000 et 80000 euros, ou encore l’exemplaire annoté des Promenades dans Rome de Stendhal, estimé entre 100000 et 150000 euros.

Les auteurs modernes

La seconde porte sur les auteurs modernes tels Stéphane Mallarmé, dont le manuscrit des Noces d’Hérodiade est estimé entre 400000 et 600000 euros, et Gustave Flaubert, auteur de prédilection de Pierre Bergé. Le manuscrit de Flaubert de Par les champs et les grèves est notamment estimé entre 400000 et 600000 euros.

Plus de 1600 ouvrages

La bibliothèque de Pierre Bergé compte au total 1 600 ouvrages, partitions musicales et manuscrits du XVe au XXe siècle. La dispersion de son patrimoine littéraire est assurée par la société Pierre Bergé & associés, en collaboration avec Sotheby’s. En décembre 2015, 182 pièces avaient été vendues aux enchères pour un total de 11,7 millions d’euros. Quatre autres ventes aux enchères seront organisées jusqu’en 2017.
close

S’abonner à #La Lettre