Un budget constant pour le ministère de la Culture | Livres Hebdo

Par Léopoldine Leblanc, le 24.09.2018 à 18h41 (mis à jour le 25.09.2018 à 09h48) Finances publiques

Un budget constant pour le ministère de la Culture

Le projet de loi de finances 2019 prévoit des crédits budgétaires à hauteur de 3,63 milliards d’euros pour l’institution, soit 17 millions d’euros supplémentaires (avant transferts), a annoncé la ministre Françoise Nyssen, lundi 24 septembre.

"Ce n’est pas un budget stable mais bien réaffirmé", a indiqué la ministre de la Culture, Françoise Nyssen, alors qu’elle présentait le budget de son ministère, lundi 24 septembre, dans le cadre du projet de la loi de finances pour 2019.
 
Doté de 3,63 milliards d’euros de crédits, le budget du ministère progressera de 17 millions d’euros avant transferts (+0,5%) par rapport à 2018. "En incluant les taxes affectées à nos opérateurs et les dépenses fiscales, les moyens de nos politiques publiques s’élèveront à près de 10 milliards d’euros", a annoncé la ministre. Un budget quasi similaire à celui de 2018, qui s’élevait à 9,906 milliards d’euros.

"Les dépenses fiscales en faveur de la culture et des industries culturelles et créatives devraient atteindre 1,5 milliard d’euros", précise le ministère tout en indiquant une économie de 35 millions d’euros des ressources affectées à l’audiovisuel public (3,86 milliards d’euros). Le ministère devra aussi contribuer à l'effort de réduction d'emplois avec 160 postes à supprimer, comme pour l'exercice actuel.

Le budget du ministère s’attachera à financer en plusieurs points le monde du livre, cependant "le Centre national du livre sera désormais financé par subvention budgétaire suite à la décision du Premier ministre", a rappelé la ministre.

Poursuite de la "Culture près de chez vous"
 
Parmi les priorités affichées figurent la protection du patrimoine dont "le budget sera sanctuarisé à un niveau historiquement haut de 326 millions d’euros (soit +4% par rapport à 2018) pour les monuments historiques", a indiqué la ministre, précisant l’ambition de pérenniser l’opération du loto du patrimoine lancée en septembre ainsi que le renforcement de la part des crédits gérés par les Directions régionales des affaires culturelles (Drac) (+30 millions d’euros en 2019, soit +8% en deux ans). Par ailleurs, 615 millions d'euros seront consacrés aux investissements comme les rénovations de l'hôtel de la Marine et du Grand Palais.
  L’objectif d’une équité territoriale en matière culturelle passe notamment par la poursuite du plan "Culture près de chez vous", qui a permis à 265 bibliothèques d’amplifier leurs horaires d’ouverture (plus de 6 heures par semaine en moyenne). "Deux millions d’euros additionnels seront mobilisés" pour accompagner 80 bibliothèques supplémentaires, dont la moitié située "dans les zones rurales, les quartiers politiques de la ville, les centres-villes en situation de désertification", s’est engagé le ministère.
 
Le choix de la jeunesse
 
En écho à la présentation, lundi 17 septembre, du plan "A l’école des arts et de la culture" en collaboration avec le ministère de l’Education, Françoise Nyssen a confirmé l’augmentation du budget consacré à la formation artistique et culturelles des jeunes. Avec 2 millions d’euros "de mesures nouvelles" l’an prochain, il s’élèvera à 114 millions d’euros "pour accompagner dans les écoles toutes les disciplines artistiques".

En parallèle, le ministère prévoit une enveloppe de 34 millions d’euros (contre 5 millions en 2018) consacrée à l’expérimentation du Pass culture, qui débutera cet automne auprès de 10 000 jeunes de 18 ans dans cinq départements (Bas-Rhin, Guyane, Finistère, Hérault et Seine-Saint-Denis).
 
close

S’abonner à #La Lettre