Stephen Hawking, un classique chinois, un escroc élégant et un catcheur sur grand écran | Livres Hebdo

Par Marie-Christine Imbault, le 20.01.2015 à 18h33 (mis à jour le 20.01.2015 à 19h00) CINÉMA

Stephen Hawking, un classique chinois, un escroc élégant et un catcheur sur grand écran

Eddie Redmayne incarne Stephen Hawking dans Une merveilleuse histoire du temps

Plusieurs fois nommé aux Oscars, le biopic sur Stephen Hawking arrive en salle le 21 janvier, accompagné notamment de trois adaptations: un classique de la littérature chinoise, une comédie policière avec Johnny Depp et un film primé à Cannes sur un catcheur

Déjà couronné du Golden Globe du "meilleur acteur dans un drame" le jeune Eddie Reydmane est remarquable dans son interprétation de Stephen Hawking dans le biopic que lui consacre James Marsh, Une merveilleuse histoire du temps (The Theory of Everything), en salle le 21 janvier.
 
Adapté du livre Voyager vers l’infini : ma vie avec Stephen Hawking de sa première épouse, Jane Hawking, à paraître le 3 mars chez Terra Nova le biopic raconte l'histoire du physicien et cosmologiste britannique, depuis ses années étudiantes jusqu'à aujourd'hui, en passant par premiers signes de la dystrophie musculaires, maladie qui devait condamner le scientifique à une espérance de vie très courte. Son autobiographie La brève histoire de ma vie et la biographie L’incroyable Stephen Hawking par Kitty Ferguson sont parues chez Flammarion (et chez J’ai lu pour l’autobiographie).
 
Le titre du film est en outre tiré du best-seller de Stephen Hawking, Une brève histoire du temps, du big-bang aux trous noirs, paru en 1989 chez Flammarion. Une partie du film est d'ailleurs consacrée à l'écriture et la promotion de ce livre. 
 
Le film est cinq fois nommé aux Oscars notamment dans les catégories "Meilleur film", "Meilleur scénario adapté" et encore "meilleur acteur" pour Eddie Reydmane, que l’on retrouvera prochainement dans Danish Girl, de Einar Wegener, un autre biopic adapté du premier roman éponyme de David Ebershoff (Libretto) inspiré de l’histoire vraie du peintre danois Einar Wegener connu pour être la première personne à avoir subi une chirurgie de réattribution sexuelle en 1930.
 
Bande annonce d'Une merveilleuse histoire du temps

Considéré comme l’un des quatre grands romans classiques de la littérature chinoise, l’ouvrage collectif Au bord de l’eau s’anime en 3D sous le titre 108 Rois-Démons sous la direction de Pascal Morelli.
 
Tiré de la tradition orale chinoise, le livre est généralement attribué à Shi Nai'an dans une version traduite par Jacques Dars chez Gallimard dans la Pléiade et chez Folio. Il a plus récemment été adapté en bandes dessinées aux éditions Fei.

Charlie Mortdecai est le héros de la trilogie de Kyril Bonfiglioli que les éditions du Masques ont réédité le 14 janvier, avec sur la couverture l'affiche du film. Le film, avec Johnny Depp dans le rôle-titre, est une comédie policière de David Koepp mettant en scène un élégant marchand d'art occasionnellement escroc. 
 
Enfin, Foxcatcher, prix de la mise en scène au dernier Festival de Cannes, est l'histoire d'un catcheur, Mark Schultz (Channing Tatum), champion olympique et deux fois champion du monde, entraîné par son frère (Mark Ruffalo), qui sera assassiné par un mécène dérangé (Steve Carell), héritier d'une des plus grandes fortunes des Etats-Unis, à la tête de l'empire Du Pont. Ce biopic, également nominé aux Oscars, a été accompagné lors de sa sortie américaine en novembre dernier d'un livre de Mark Schutlz, Foxcatcher: The True Story of My Brother's Murder, John Du Pont's Madness, and the Quest for Olympic Gold (Dutton Adult).
close

S’abonner à #La Lettre