Patrick Sobral: “J’ai tout plaqué pour me lancer dans la BD” | Livres Hebdo

Par Léopoldine Leblanc, le 02.05.2018 à 18h24 (mis à jour le 03.05.2018 à 12h01) Les 8 stars en bibliothèque

Patrick Sobral: “J’ai tout plaqué pour me lancer dans la BD”

Patrick Sobral - Photo VOLLMER

Alors que sa série de fantasy à succès Les Légendaires (Delcourt) s’apprête à fêter ses 15 ans, l'auteur de la saga monte en 3e place du palmarès général des auteurs les plus empruntés en bibliothèque.

Bientôt 15 ans et 21 tomes pour la bande dessinée fantasy Les Légendaires de Patrick Sobral. En 2018, l’auteur se hisse en 3e position du palmarès général des auteurs les plus empruntés en bibliothèque avec 56600 prêts. Un net progrès par rapport aux deux dernières années (31300 prêts en 2016 ; 39750 en 2017) qui illustre le succès de la série aux nombreux produits dérivés.
 
L’attrait de l’auteur pour la bande dessinée remonte à son plus jeune âge. Originaire de Limoges (Haute-Vienne), Patrick Sobral dessine des histoires sans pour autant envisager cette activité comme un métier. Il œuvre comme décorateur de porcelaine pendant douze ans et se décide à franchir le pas à la suite de sa participation au concours Tsuki Sélection, organisé par Tonkam.
 
"En 2002, j’ai tout plaqué pour la BD", raconte-t-il à Livres Hebdo. Si l’auteur de 46 ans a toujours peu fréquenté les bibliothèques, il apprécie de s’y rendre pour des ateliers et dédicaces lors de festivals ou d’expositions de ses dessins, comme celle qui s’achève samedi 5 mai à la Bibliothèque francophone multimédia de Limoges."Je crois me souvenir que j’empruntai toujours le même livre sur la légende du roi Arthur quand j’étais tout-petit", s’amuse-t-il.

D’abord grand lecteur de comics, Patrick Sobral s’est tournée peu à peu vers le manga, devenu sa "référence BD". "La moitié de mon bureau est une bibliothèque, poursuit-il. Une partie me sert à la création. Ce sont essentiellement des artbooks dans lesquels je vais puiser des inspirations", explique-t-il en évoquant de rares exemplaires Des Chroniques de la guerre de Lodoss du japonais Rio Mizuno ainsi que certaines de ses lectures comme Death Note, "un chef-d’œuvre de suspens" de Tsugumi Ohba et Takeshi Obata (Kana).
 
"On a fait qu’effleurer tout ce qu’on peut faire avec cet univers"
 
Depuis la parution du 1er tome en 2004 chez Delcourt, Les Légendaires compte une série principale, accompagnée de deux spin-off avec les dessinatrices Nadou (Les Légendaires: Origines) et Jessica Jung (Les légendaires: Parodia). Toutes séries confondues, les ventes s’élèvent à 6 millions d’exemplaires, auxquelles s’ajoutent de multiples déclinaisons (série animée, adaptation en romans, magazine, jeu de société, cahiers de jeux, agenda, etc.). "On expérimente différentes choses. On n'a fait qu’effleurer tout ce qu’on peut faire avec cet univers", estime l'auteur BD. En parallèle de ses contributions au 5e et dernier volume d’Origines (à paraître en juin 2018) et à la nouvelle série Les Mythics (Delcourt), coscénarisé avec Patricia Lyfoung et Philippe Ogaki (1er tome paru en mars 2018), Patrick Sobral travaille sur le 21e tome (à paraître en novembre 2018) et collabore avec l’illustratrice Orpheelin aux futures Chroniques de Darkhell, prequel qui se déroule 100 ans avant l’époque les aventures des Légendaires.

Sur les mêmes thèmes (1 article)

close

S’abonner à #La Lettre