Le directeur des Archives nationales russes démissionne | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, avec afp, le 17.03.2016 à 12h21 (mis à jour le 17.03.2016 à 13h00) Russie

Le directeur des Archives nationales russes démissionne

Bâtiment des Archives d'État de la Fédération de Russie à Moscou - Photo WIKICOMMONS, CC BY-SA 3.0

Officiellement, Sergueï Mironenko, directeur des archives d'Etat de la fédération de Russie, quitte son poste de sa propre initiative après 22 ans de service. Les médias russes évoquent un conflit avec le ministre de la Culture autour de la propagande soviétique.

Le directeur des archives d'Etat russes, Sergueï Mironenko, devait quitter jeudi son poste après plus de 20 ans d'exercice, marqués récemment par un conflit avec le ministre de la Culture autour de la propagande soviétique.

"Il s'agit de ma propre initiative. (...) Savez-vous depuis combien de temps je suis directeur? Depuis 22 ans. On ne peut pas rester aussi longtemps à un poste", a justifié M. Mironenko, 65 ans, à l'antenne de la radio Echo de Moscou, en amont de l'annonce de sa démission. "Dans n'importe quelle administration, il faut qu'il y ait une succession, du sang neuf", a-t-il poursuivi, indiquant qu'il occuperait désormais le poste de directeur scientifique des archives.

Les médias russes avaient fait état quelques mois auparavant d'un conflit autour d'un épisode historique entre Sergueï Mironenko et le ministre de la Culture Vladimir Medinski, qui a fait du financement public de projets glorifiant l'Histoire russe son cheval de bataille.
Les deux hommes s'opposent sur l'histoire d'un groupe de soldats, connu en Russie comme "les 28 hommes de Panfilov", s'étant illustré par leur bravoure lors de la bataille de Moscou pendant la Seconde guerre mondiale. Une enquête conduite par les autorités soviétiques en 1948 avait révélé que leurs actes avaient été largement exagérés par la propagande, mais ses conclusions avaient été gardées secrètes.

Litige autour d'un mythe historique

M. Mironenko avait publiquement qualifié en avril de "mythe" l'histoire des 28 hommes de Panfilov et les archives d'Etat avaient publié un peu plus tard sur leur site internet le rapport de 1948, s'attirant les foudres du ministre. M. Medinski avait alors conseillé aux archivistes de s'occuper de leur travail plutôt que de se permettre de juger des documents historiques.

En 2014, le ministère de la Culture avait accordé une subvention de près de 30 millions de roubles (340 000 euros) à un film sur les exploits des 28 hommes de Panfilov, qui doit sortir dans les salles russes en 2016.

"Cette question a été abordée avec Vladimir Medinski" lors d'une réunion précédant l'annonce de sa démission, a indiqué M. Mironenko, tout en assurant que son conflit avec le ministre de la Culture n'était pas à l'origine de son départ de la direction des archives.

Sergueï Mirnoenko avait reçu l'an dernier l'Ordre national du Mérite, remis par l'Ambassadeur de France en Russie.

Sur les mêmes thèmes (1 articles)

close

S’abonner à #La Lettre