L’adolescence et le cyclisme à l’honneur sur les planches | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, le 29.11.2017 à 14h00 Théâtre

L’adolescence et le cyclisme à l’honneur sur les planches

Photo THÉÂTRE DE LORIENT

Price de Steve Tesich est adapté sur les planches du Théâtre du Nord, à Lille. Une autre adaptation est prévue en décembre : Anquetil tout seul. Lauréat du Molière du jeune public 2017. Dormir cent ans est également de retour sur scène.

Adapté par Rodolphe Dana, directeur du Théâtre de Lorient, le premier roman de Steve Tesich est adapté sur les planches du Théâtre du Nord à Lille du 5 au 9 décembre. La pièce sera également en tournée à Bordeaux, au Théâtre national de Bordeaux-Aquitaine, du 27 février au 2 mars.
 
Price, publié aux Etats-Unis en 1982 retrace l’histoire de Daniel Price, un jeune homme de 17 ans vivant à Chicago au sortir de l’adolescence. Une étape majeure chargée d’émotions contradictoires, de moments étranges et de rêves à concrétiser. Disponible en France chez Monsieur Toussaint Louverture (2014) et en poche chez Points (2016), l’ouvrage est un "poignant roman d’apprentissage sur le renoncement", souligne Marine Landrot dans les colonnes de Télérama.
 
Né en 1942 en Yougoslavie et décédé en 1996, Steve Tesich est arrivé aux Etats-Unis à l’âge de 14 ans. Outre Price, un seul autre de ses romans est aujourd’hui disponible en France : Karoo, publié en 2012 chez Monsieur Toussaint Louverture, et réédité en version audio chez Audiolib en 2013 et en poche et Points en 2014. Karoo a été lauréat du prix Mémorable 2012.
 

Les autres adaptations au théâtre en décembre 2017

Le 1er décembre, la scène du Théâtre Sartrouville Yvelines CDN accueille Anquetil tout seul de Paul Fournel (Seuil, 2012, et réédité en poche chez Points en 2013), lauréat du prix Jules Rimet l’année de sa sortie et du prix Renault Antoine Blondin en 2013. Adapté et mis en scène par Laurent Guenoun, l’œuvre met en scène Paul Fournel qui, à travers un regard personnel et décalé, scrute les facettes publiques et intimes du cycliste Jacques Anquetil.
 
Lauréate du Molière du jeune public 2017, la pièce de Pauline Bureau, Dormir cent ans, revient sur les planches du Théâtre de la Renaissance à Lyon du 14 au 16 décembre. Editée chez Actes Sud en 2016, la pièce de théâtre raconte l’entrée dans l’adolescence de Théo, 13 ans, qui a encore besoin d'un ami imaginaire et d’Aurore, 12 ans, qui s'étonne des transformations qui commencent à s'opérer dans son corps. Après Lyon, Bordeaux et son Théâtre national de Bordeaux-Aquitaine accueillera l’œuvre du 15 au 18 mai.
close

S’abonner à #La Lettre