"Francfort en français" a été officiellement lancé à Paris | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, le 26.01.2017 à 17h40 (mis à jour le 29.01.2017 à 16h52) Francfort 2017

"Francfort en français" a été officiellement lancé à Paris

Une quinzaine de journalistes allemands ont été reçus par Antoine Gallimard dans le cadre de "Francfort en français". - Photo PHOTO OLIVIER DION

Dans le cadre de l'invitation d'honneur de la France à la foire du livre de Francfort 2017, une délégation allemande, accompagnant le président de la République fédérale d'Allemagne Joachim Gauck, était en visite le 26 janvier à Paris, où elle a notamment rencontré Antoine Gallimard. 

"Francfort en français", le nom donné à l'invitation d'honneur de la France à la foire internationale du livre de Francfort (11-15 octobre 2017), est officiellement lancé. Une délégation allemande inculant une quinzaine de journalistes d'Outre-Rhin a accompagné le président Joachim Gauck pour une visite officielle à Paris, le 26 janvier. Un lancement en Allemagne est également prévu courant février.

Outre Vincent Montagne et Pierre Dutilleul, respectivement président et directeur général du Syndicat national de l'édition (SNE), les journalistes d'outre-Rhin ont notamment rencontré Antoine Gallimard et ses équipes. "A l'heure où le monde bascule, il est plus que nécessaire que d'avoir des échanges entre la France et l'Allemagne, qui sont les berceaux de la culture européenne", a insisté le président du groupe Madrigall. Pour l'occasion, ses équipes ont ressorti Judith de Friedrich Hebbel de leurs archives, le premier ouvrage allemand traduit en français en 1911 par la Nouvelle revue française, afin de souligner l'attachement de Gallimard à la littérature allemande. 

Collaborer "pour faire face aux Américains"

Antoine Gallimard affirme que les éditeurs allemands partagent les mêmes valeurs que leurs confrères français et il  préconise de les "cultiver auprès des gens qui ne comprennent pas le livre" et de "travailler en collaboration pour faire face aux Américains", en nommant Google et Amazon, autour de rencontres internationales comme la foire de Francfort. 

Anne-Solange Noble, directrice du service des droits étrangers chez Gallimard, assure qu'elle se prépare à l'événement depuis un an et demi. "Les ouvrages des auteurs qui seront présents à la foire de Francfort ont été vendus chez Gallimard il y a 18 mois pour qu'ils soient présents dans la délégation officielle", affirme-t-elle. 

 Honoris Causa
Joachim Gauck reçoit l'Honoris Causa - Photo CÉCILIA LACOUR
En marge de la rencontre entre les journalistes allemands et Antoine Gallimard, l'Université Paris-Sorbonne a décerné le titre honorifique Honoris Causa à Joachim Gauck, cet "indéfectible défenseur de la liberté de penser, d'agir et d'être", selon le professeur Barthélémy Jobert, président de la Sorbonne. Cette cérémonie s'est inscrite au sein de la semaine franco-allemande d'échanges culturels entre les deux pays, en présence de Bruno Foucher et Anne Tallineau, président et directrice générale déléguée de l’Institut français, Jürgen Boos, directeur de la foire de Francfort et Paul de Sinety, commissaire général de "Francfort en français", préparé par l'Institut français en liaison avec le SNE, le Bureau international de l'édition française (Bief) et le Centre national du livre (CNL).

Dans l'après-midi, le président allemand a été reçu en séance privée à l'Académie française par Hélène Carrère d'Encausse, un privilège réservé aux souverains et chefs d'Etat. 

Sur les mêmes thèmes (1 article)

close

S’abonner à #La Lettre