Décès d'Alain Kouck, président d’Editis | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 10.07.2018 à 11h25 (mis à jour le 31.07.2018 à 12h13) Disparition

Décès d'Alain Kouck, président d’Editis

Alain Kouck en 2013 - Photo OLIVIER DION

Le président d'Editis Holding (Presses de la Cité, Belfond, Robert Laffont, XO, Kurokawa, Pocket, 10/18, Le Robert, Nathan…) est décédé accidentellement à l'âge de 72 ans lundi 9 juillet.

Alain Kouck, président d’Editis, 2e groupe éditorial français, est mort d'un accident cardiaque sur son lieu de vacances lundi 9 juillet à l’âge de 72 ans.
 
Alain Kouck était aussi membre du bureau du Syndicat national de l’édition, Vice-Président du conseil d’administration du Cercle de la Librairie (actionnaire majoritaire d’Electre et de Livres Hebdo), et président de Culture papier. Il était également membre du conseil d’administration du Forum d’Avignon. Il a été vice-président de l’International Publishing Association, l’Union internationale des éditeurs.

Dans un courrier envoyé aux équipes du groupe, Pierre Conte, Directeur général d'Editis, exprime sa "profonde tristesse" pour celui qui "avait la fierté et la passion du Livre chevillées au corps". "Avec son départ, nous perdons un grand dirigeant, expérimenté, solide et visionnaire, mais c'est surtout son humanité juste, attentive, bienveillante qui va manquer à tous ceux d'entre nous qui ont eu la chance et l'honneur de travailler avec lui.
 
Né Alain Tchekerul Kouch le 10 juin 1946 à Chantilly, marié et père de trois enfants, il était diplômé de l’Ecole supérieure libre des sciences commerciales appliquées puis s’est fait embaucher dans l’industrie chez Brissoneau et Lotz durant trois ans avant de passer chez Poclain et Trailor.
 
16 ans chez Hachette

Il avait débuté sa carrière dans le monde de l’édition au sein du groupe Hachette en 1980, où il était adjoint de direction dans la branche Distribution du livre. Quand il quitte Hachette en 1996, Alain Kouck était directeur général de la branche Industries et Services.
 
En 1996, il est nommé directeur général adjoint en charge des activités commerciales et industrielles Presse et Livres chez CEP Communication, avant de devenir président de Havas Services l’année suivante puis directeur général adjoint de Havas Publications Editions en charge des activités commerciales et industrielles en 1998. Il poursuit son ascension dans ce groupe lors de la fusion entre Havas et la Compagnie générale des eaux, qui formeront le nouveau groupe Vivendi, en tant que directeur délégué aux affaires industrielles et commerciales.
 
De Vivendi à Editis

En 2001, il prend le poste de directeur général adjoint de Vivendi Universal Publishing, qui deviendra ultérieurement Editis, en charge des opérations mondiales. Un an plus tard, il est président de Editis Holding, racheté en 2008 par le groupe espagnol Planeta.
 
Editis, 759 millions d’euros de chiffre d’affaires, est le deuxième groupe d’édition en France. Le groupe est divisé en plusieurs filiales : Place des éditeurs (Belfond, Omnibus, Presses de la cité, la licence Lonely Planet…), Robert Laffont (Julliard, Nil), XO/Oh! éditions, Sonatine, La découverte, Univers Poche (Pocket, Fleuve, Kurokawa, 10/18…), Edi 8 (Plon-Perrin, Presses de la Renaissance, First, Gründ, Les escales, …), Editis Education (Nathan, Bordas, Le Robert…), ainsi qu’Interforum (pour la distribution). Sous son impulsion, le groupe s’est renforcé récemment dans le numérique (édition, imprimerie…) et l’éducatif.
close

S’abonner à #La Lettre