Editis

Alain Kouck : "Je retiendrais le grand attachement de José Manuel Lara à la culture française".

Alain Kouck - Photo O. DION

Alain Kouck : "Je retiendrais le grand attachement de José Manuel Lara à la culture française".

Après la disparition du président de Planeta, le P-DG  d'Editis revient sur sa personnalité.

J’achète l’article 1.50 €

Par Christine Ferrand,
Créé le 01.02.2015 à 18h43,
Mis à jour le 02.02.2015 à 11h21

De José Manuel Lara,  le président du groupe Planeta décédé le 31 janvier, Alain Kouck retiendrait d'abord son grand attachement à la langue et à la culture française.

« Ayant travaillé chez Larousse au début de sa carrière, rappelle le P-DG d'Editis, José Manuel Lara aimait beaucoup la langue et la culture françaises. C'est ce qui l'avait conduit à investir en France en 2008 en rachetant Editis. Depuis, tout en travaillant à accroître l'influence et l'importance de Planeta dont il avait pris la direction à la mort de son père, il n'avait cessé de prouver cet attachement à travers l'attention qu'il portait au développement d'Editis".

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités