Alain Kouck accède à la présidence de Culture papier | Livres Hebdo

Par Marie-Pauline Mollaret, Marine Durand, le 04.02.2016 à 15h16 (mis à jour le 04.02.2016 à 16h00) Nomination

Alain Kouck accède à la présidence de Culture papier

Photo PHOTO OLIVIER DION

Le président du groupe Editis, élu à la présidence de l'association Culture papier, succède à Laurent de Gaulle. 

Le président du groupe Editis, Alain Kouck, a été élu président de Culture papier lors d'un conseil d'administration qui s'est tenu le 28 janvier. Il prend ses fonctions pour une durée de trois ans et succède à Laurent de Gaulle, membre fondateur de l'association, qui était en poste depuis 2010. 

Le nouveau président s'est dit "très heureux et fier de la mission qui [lui] est confiée de valoriser et promouvoir, avec l’appui des membres de Culture papier, la place du papier et de l’imprimé dans le contexte des révolutions internet et numérique." Président de Editis Holding depuis décembre 2002, membre du bureau du Syndicat national de l’édition et du conseil d’administration du Cercle de Librairie, Alain Kouck a également été vice-président de l’International Publishers Association d'octobre 2010 à octobre 2012. 

Sa nomination s'accompagne de celle de Virginie Fillion-Delette au poste de déléguée générale, qui remplace Jean-Philippe Zappa. Cette conseillère en management et professeure de communication dans la région lilloise était déléguée régionale Nord-Pas-de-Calais de Culture papier depuis 2009.

L'association, créée en janvier 2010 et présente sur l’ensemble du territoire à travers 12 délégations régionales, a pour objectif de "sensibiliser l’opinion, les décideurs publics, les médias sur le rôle économique, social et culturel du papier, de l’imprimé, et d’en promouvoir le développement durable". Elle a notamment vocation à apporter la "vision nécessaire pour faire connaître les réalités économiques, sociales et écologiques du papier et de l’imprimé, en s’appuyant sur des éléments scientifiques avérés" et à mener des actions d’information et de sensibilisation auprès de l’ensemble de ses publics.


close

S’abonner à #La Lettre