Le SNE veut renforcer l’intégration de la BD à l’école | Livres Hebdo

Par Nicolas Turcev, le 14.02.2019 à 17h20 (mis à jour le 15.02.2019 à 10h28) Lecture

Le SNE veut renforcer l’intégration de la BD à l’école

Moïse Kissous, président du groupe BD du SNE - Photo OLIVIER DION

Le groupe des éditeurs de bande dessinée du Syndicat national de l’édition souhaite consacrer le rôle que joue la BD dans l’apprentissage de la lecture et du savoir.

Le groupe BD du Syndicat national de l’édition (SNE) va mener un ensemble d’actions au cours de l’année 2019 afin de sensibiliser au rôle de la bande dessinée à l’école, selon un communiqué du 14 février. L’institution, "convaincue des atouts qu’il possède en matière d’apprentissage de la lecture et d’accès à la connaissance", souhaite "une intégration plus forte" de ce support dans les établissements scolaires.
 
En ce sens, un rapport du SNE dressant un panorama de la place qu’occupe la BD dans les classes de primaire, de collèges et de lycées en France a été remis au ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse, Jean-Michel Blanquer, ainsi qu’au ministre de la Culture, Franck Riester, à l’occasion du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême.

Pas assez de budget pour la BD
 
Selon l’étude, la présence de bandes dessinées dans les établissements relève souvent d’initiatives individuelles des professionnels. Les enseignants et documentalistes interrogés soulignent que la BD sert efficacement de support à la construction de projets pédagogiques, peu importe la discipline enseignée. Mais peu d’albums sont finalement utilisés à cet effet, faute de budget et de formation des professeurs.
 
Le SNE compte faire valoir son point de vue lors de la Semaine de la presse et des médias dans l’école organisée par le Clemi (Centre de liaison de l'enseignement et des médias d'information), qui se déroulera du 18 au 23 mars. Les éditeurs du groupe BD mettront à disposition des enseignants une sélection d’ouvrages autour du thème "L’information sans frontières ?". Ces livres seront accessibles en version numérique sur le site de lecture en ligne Iznéo.

L’initiative du Syndicat fait écho à l’une des thématiques du rapport Lungheretti sur la BD, remis au ministre de la Culture Franck Riester et dont les conclusions ont été rendues publiques lors du festival d’Angoulême. Le quatrième axe autour duquel s’articulait l’étude proposait d’initier "une politique volontariste d’éducation artistique et culturelle" mise en œuvre par le ministère de l’Education nationale, notamment à travers le renforcement de la formation et de la certification des enseignants.
 

Sur les mêmes thèmes (1 articles)

close

S’abonner à #La Lettre