Le prix "J'aime le livre d'art" 2019 couronne "400 femmes artistes" chez Phaidon | Livres Hebdo

Par Marine Durand, le 06.11.2019 à 19h00 Proclamation

Le prix "J'aime le livre d'art" 2019 couronne "400 femmes artistes" chez Phaidon

Photo PHAIDON

Près de 400 libraires se sont prononcés pour cette 3e édition du prix "J'aime le livre d'art", organisé par le groupe Art et Beaux livres du SNE.

Le 3e prix "J'aime le livre d'art" a été attribué, mercredi 6 novembre, au beau livre 400 femmes artistes, paru le 3 octobre chez Phaidon (467 pages, 49,95 euros).  Ce titre, traduit de l'anglais et fruit d'un travail de sélection de Phaidon et d'experts en art du monde entier, retrace la vie et l'oeuvre de femmes artistes sur une période de 500 ans, depuis la sculptrice italienne de la Renaissance Properzia de Rossi jusqu'à la plasticienne new-yorkaise Tschabalala Self, née en 1990. Il s'agit de "l'ouvrage le plus complet encore jamais publié à ce jour consacré aux femmes artistes", selon le groupe Art et Beaux livres du Syndicat national de l'édition (SNE), présidé par Pascale le Thorel et qui organise le prix depuis 2017 avec le soutien de la Sofia.

Prix de la plus belle vitrine

Créé pour mettre à l'honneur le livre d'art et le beau livre au sein d'une manifestation dédiée, "J'aime le livre d'art" fédère chaque année davantage de libraires et d'éditeurs à la période des fêtes, propice à l'achat de beaux livres. Pour cette édition 2019, près de 400 libraires francophones ont voté parmi un catalogue de 57 titres de 30 éditeurs membres du groupe Art et Beaux livres du SNE.

A partir de ce 6 décembre, place à la deuxième phase de l'opération : le prix de la plus belle vitrine ou de la plus belle table. Les libraires partenaires ont jusqu'au 15 décembre pour participer en envoyant une photo de leur vitrine aux couleurs de la manifestation. Le jury, constitué d'artistes, de journalistes et de critiques littéraires, se réunira la première semaine de janvier pour attribuer le prix à trois professionnels : un libraire parisien ou de région parisienne, un libraire en région et un libraire d'un pays francophone. Les lauréats gagneront chacun un week-end culturel "à la carte" pour deux personnes.

L'an dernier, la chercheuse Christine Velut avait été récompensée par les libraires pour son beau livre Murs de papier, parus aux éditions de la BNF, et les librairies Le Passage (Alençon), Mots et motions (Saint-Mandé) et Tropismes (Bruxelles) avaient remporté le concours de vitrines.
 
close

S’abonner à #La Lettre