Bilan

Le CA d'Editis recule de 14,3% au premier trimestre 2020

L'accueil au nouveau siège d'Editis - Photo OLIVIER DION.

Le CA d'Editis recule de 14,3% au premier trimestre 2020

La pandémie de Covid-19 n'a pas empêché le groupe Vivendi de voir son chiffre d'affaires augmenter. Mais pour certaines de ses filiales, comme Editis, le confinement a eu un impact négatif sur les ventes.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
Créé le 20.04.2020 à 11h20,
Mis à jour le 20.04.2020 à 12h06

Au premier trimestre 2020, le chiffre d’affaires d’Editis a atteint 116 millions d’euros, soit un recul pro forma de 14,3 %, à taux de change et périmètre constants par rapport au premier trimestre 2019. Cette baisse du chiffre d’affaires est imputable intégralement au mois de mars, avec le début de la période de confinement dès le 13 mars pour les librairies.

Toutes les activités d’Editis sont impactées selon le groupe. L’activité Education & Référence voit ainsi ses ventes diminuer de 9,9 %, et le secteur de la littérature chuter de 20,7 %. La diffusion des éditeurs partenaires baisse de 5,1 %. En revanche, le chiffre d’affaires des segments du parascolaire, de l’e-learning et de l’audiobook progresse.

Le groupe Vivendi, propriétaire d'Editis, a connu un bon premier trimestre avec un chiffre d’affaires de 3,870 milliards d’euros, en hausse de 11,9 % (+4,4 % à taux de change et périmètre constants) par rapport à la même période de 2019, notamment grâce à la forte progression enregistrée par UMG (Universal Music) et par le groupe Canal+ à l’international.

Le chiffre d’affaires du premier trimestre 2020 de Vivendi est ainsi peu affecté par les conséquences du Covid-19 dont l’impact est variable selon les activités du groupe et les zones géographiques où il opère. Outre Editis, une baisse de chiffre d’affaires a néanmoins été constatée pour certaines activités au mois de mars (Havas Group, Vivendi Village, Gameloft), en lien avec les  premiers effets de la crise de la pandémie de coronavirus.





Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités