La Semaine de la langue française active sur le web et dans les médias | Livres Hebdo

Par Manon Quinti, le 15.12.2014 à 15h21 (mis à jour le 15.12.2014 à 16h00) Evénément

La Semaine de la langue française active sur le web et dans les médias

Affiche de La Semaine de la langue française et de la Francophonie

Nouvelle maquette du site, test de personnalité sur Facebook, émissions spéciales de radio et de télévisions… L’événement, qui se déroulera du 14 au 22 mars, poursuit sa communication multisupports.

La Semaine de la langue française et de la Francophonie se déroulera du 14 au 22 mars, a annoncé le ministère de la Culture dans un communiqué. Quelque 1500 événements artistiques prévus dans 70 pays illustreront "la capacité du français à accueillir des mots venus dʼailleurs" : entre 12 et 14 % des mots de la langue française sont dʼorigine étrangère, précise le ministère.
 
L’événement développe sa communication sur internet. Pour ses 20 ans, le site web www.dismoidixmots.culture.fr fait peau neuve, avec notamment des rubriques "agenda" et "actualité". Un test de personnalité sera lancé sur Facebook mi-février sous le titre "Parlez-vous français : un peu, beaucoup, à la folie?". L'année dernière, déjà, les internautes étaient invités à proposer un mot inédit sur Facebook.
 
"Faites-vous la guerre aux anglicismes ?"
 
Cette année, les internautes devront répondre à des questions telles que "Êtes-vous favorables à l’accueil de mots étrangers?", "Considérez-vous le français comme une espèce menacée?" ou encore "Faites-vous la guerre aux anglicismes?" En fonction de leurs choix, les internautes découvriront leur profil, « franco-franglais », « franco-latiniste », « franco-djeune », « franco-cosmo » ou encore « franco-traducteur ».
 
Autre nouveauté cette année, la Journée de la langue française dans les médias audiovisuels, le 16 mars. Les chaînes de radio et de télévision consacreront leurs grands rendez-vous à la langue française.
 
Les événements (expositions, ateliers dʼécriture, animations, spectacles, concours, dictées, slam…) fédéreront une pluralité d’acteurs : écoles, bibliothèques, librairies, musées, entreprises, maisons de retraite, hôpitaux, ou encore maisons d'arrêt.

  • (1) * Etude effectuée en 1991 à partir dʼun dictionnaire dʼenviron 60 000 entrées.

Sur les mêmes thèmes (2 articles)

close

S’abonner à #La Lettre