Guides touristiques : les 6 tendances de l’année 2016 | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 21.03.2016 à 18h30 (mis à jour le 21.03.2016 à 19h32) Tourisme

Guides touristiques : les 6 tendances de l’année 2016

Lisbonne

A l’occasion du salon mondial du tourisme qui se tenait les 20 et 21 mars à Paris, Livres Hebdo a publié vendredi 18 mars son supplément annuel consacré au secteur. Le point en six tendances, du low-cost au voyage en famille en passant par la randonnée.

A deux pas de Livre Paris se tenait un autre gros salon Porte de Versailles à Paris : celui du tourisme. Comme chaque année, Livres Hebdo a publié vendredi 18 mars son hors-série Tourisme & Voyages disponible sur notre boutique et qui comprend les 50 meilleures ventes de guides touristiques de l’année 2015 ainsi qu’une bibliographie de 1170 nouveaux titres ou éditions qui paraissent au premier semestre.
 
Avec désormais 28% de voyageurs qui prennent un avion low-cost en France, les éditeurs ont naturellement dynamisé et varié leurs guides courts séjours consacrés à des destinations françaises et européennes, de mieux en mieux reliées en vols directs. La tendance n’est pas prête de s’inverser et on annonce dès cet été les premiers longs courriers à bas prix avec le lancement de lignes vers les Etats-Unis et les Caraïbes.
 
La réouverture de la ligne Paris-Téhéran au printemps devrait conduire à des nouveautés sur l’Iran dans les prochains mois, alors que la destination n’est, pour l’instant, couverte que par Le Petit Futé, en attendant l’arrivée de Lonely Planet l'an prochain. Etrangement, malgré la présence des Jeux Olympiques à Rio de Janeiro, le Brésil ne bénéficie pas d’un engouement spécifique. Pour ce qui est des territoires lusophones, tous les éditeurs regardent plutôt du côté du Portugal.
 
 
1. Le Portugal en vedette
La désaffection du tourisme au Maghreb a été compensée par celui dans les pays méditerranéens. Le Guide du Routard Portugal est ainsi la plus grosse vente du rayon des guides touristiques pour l’année dernière. Et c’est aussi le Portugal qui bénéficie du plus grand nombre de nouveautés cette année. Pour son premier titre hors Hexagone, la collection “Le carnet” de Michelin lance Portugal. National Geographic inaugure sa collection “48 heures” notamment avec un Lisbonne, qui rejoint ainsi les destinations plus classiques que sont New York, Berlin et Londres. La forte croissance de la destination Portugal a amené Lonely Planet à élargir son catalogue avec des Madère, Porto et L’Algarve “en quelques jours”. Lisbonne est aussi disponible dorénavant en “Guides voir” (Hachette),  “En un coup d’œil” (Michelin) et Madère en “Géoguide” (Gallimard).
 
2. Pas d’Italie sans Gênes
L’Italie domine les ventes de guides avec 11 titres parmi les 50 les plus vendus. La production éditoriale est de plus en plus segmentée et diversifiée, avec des guides très régionaux. Après Naples et Milan qui ont profité de nouveaux guides ces dernières années, c’est au tour de Gênes, Cinque Terre, la Riviera italienne classée au patrimoine mondial de l’Unesco, et la Ligurie qui intéressent désormais les éditeurs, et notamment Gallimard avec un “Cartoville” ou Michelin avec un “Guide Vert week-end”.
 
3. Au fil des châteaux de la Loire
A cheval sur deux régions, Centre et Pays de la Loire, les guides touristiques sont souvent contraints de valoriser ces joyaux du patrimoine français avec des guides spéciaux. Couvrant le fleuve d’Orléans à Angers, Le Routard, Le Petit Futé et Michelin sont évidemment présents. Mais on peut aussi découvrir la région en pédalant avec Les châteaux de la Loire à vélo (Ouest-France), un nouveau Michelin dans la collection “Le Carnet” ou la découverte de la splendide Abbaye Royale de Fontevraud (Ouest-France). Sans oublier deux livres jeunesse sur la destination publiés respectivement chez Graines de voyageurs et Belize (“Globe-trotters en herbe”).
 
4. See you in Seoul
La littérature coréenne était en vedette au salon Livre Paris. Alors que l’engouement pour la Chine et le Japon se poursuit, l’autre dragon asiatique commence à devenir une alternative attractive. Seul Le Petit Futé propose un guide, actualisé, des deux Corées.
La métropole sud-coréenne Séoul fait l’objet de nombreux guides, y compris un chez Louis Vuitton (qui lance aussi l’Afrique du sud et Sydney) et un Lonely Planet “En quelques jours”. Mais on ne partira pas là-bas sans Portraits de Séoul chez Hikari éditions (“Vivre ma ville”, avril 2016) ou Seoul : top sight, local life, made easy, format pocket disponible en anglais chez Lonely Planet.
 
 
5. A pieds dans les Alpes
Le segment des guides de randonnée, à vélo ou à pied, reste l’un des plus dynamiques de ces dernières années. Rien que pour les Alpes du nord et les environs de Lyon, une vingtaine de guides sont publiés ou programmés. Rando éditions avec sa collection “Les sentiers d’Emile” propose ainsi 25 promenades autour de Lyon, en Chartreuse ou dans les environs d’Annecy. Glénat dans sa collection “Rando-évasion” invite aussi aux plus belles randonnées en Chartreuse ou dans les alentours de Lyon ou de Chambéry.
 

6. The Big Five en famille
Paris, Londres, New-York, Rome et Berlin. Les cinq villes dominent clairement l’offre éditoriale. De plus en plus les guides se spécialisent en fonction des envies du consommateur ou même de sa typologie. On peut ainsi faire Berlin en famille (Cartoville), Londres avec les secrets de Londoniens (Prat), Rome insolite et secrète (Jonglez) ou à travers ses lieux de cinéma (Espaces et signes) ou New-York avec trois Cartoville : le classique, celui de Pénélope Bagieu ou le format en famille. Rome, Londres et New-York sont aussi disponibles dans la collection “Partir en famille” de Lonely Planet. Côté jeunesse Rome et Londres sont en vedette chez Graine 2, qui propose un Visite Londres avec Sherlock Holmes. Et Milan jeunesse publiera en avril New York : les docs stickers pour les amateurs d’autocollants. Paris reste la ville qui inspire le plus de nouveautés (en chinois, en 3D, en 500 adresses exotiques, en 110 lieux mythiques ou en 111 lieux absolument étonnants, à vélo). Parigramme édite même un guide Où s’embrasser à Paris
close

S’abonner à #La Lettre