Des bibliothèques ciblées par deux nuits de violences à Nantes | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 05.07.2018 à 17h37 (mis à jour le 05.07.2018 à 18h00) Loire-Atlantique

Des bibliothèques ciblées par deux nuits de violences à Nantes

Les violences urbaines qui embrasent depuis deux nuits plusieurs quartiers de Nantes ont touché deux bibliothèques.

Après la mort d'un jeune homme tué par une balle policière lors d'un contrôle de police dans la nuit de mardi à mercredi, les tensions sont montées d'un cran dans plusieurs quartiers de Nantes la nuit dernière. Ces violences urbaines ont dégradé de nombreux véhicules et bâtiments. 

La bibliothèque associative et la ludothèque de la Maison des Haubans, dans le quartier Malakoff, ont été incendiées comme le montre 20 minutes en image. Une riveraine a expliqué au quotidien local avoir entendu : "C'est des livres, ça brûle bien!".

"La bibliothèque municipale va redéployer des fonds pour que les habitants aient accès à des livres pendant les vacances", a expliqué au journal David Martineau, adjoint à la culture et au quartier Malakoff.

La nuit précédente, la mairie annexe du quartier des Dervallières avait été ciblée. Dans ce quartier, France Bleu a constaté que tous les services publics de l'Etat avaient été touchés, y compris la bibliothèque Emilienne-Leroux, dont les vitres ont été fracassées. Cette bibliothèque a été incendiée cette nuit selon le tweet d'un journaliste de Presse Océan.
close

S’abonner à #La Lettre