Aides du CNL en 2017 (2/4): le Top 10 des libraires | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, le 18.07.2018 à 10h01 (mis à jour le 18.07.2018 à 11h00) Bilan 2017

Aides du CNL en 2017 (2/4): le Top 10 des libraires

Le rapport d’activité 2017 du Centre national du livre (CNL) détaille les subventions versées au secteur du livre et dresse notamment le top 10 des librairies les plus soutenues. 

Le Centre national du livre (CNL) a alloué, l’année dernière, 338 aides à 279 librairies pour un montant total de 3,45 millions d’euros, selon son rapport d’activité 2017

Près de la moitié de ces aides ont été distribuées au titre du développement économique des librairies (création, reprise, constitution d’un fonds, rénovation, etc..). Ce qui représente 1,6 million d’euros répartis entre 65 libraires.

Le plus grand nombre de subventions, soit 180 aides, ont été allouées pour la valorisation des fonds et comptent pour 810000 euros de l’enveloppe totale.

Les 10 librairies les plus aidées en 2017:
  1. Gibert Jeune (Paris, Ile-de-France) - 300 000€
Après une scission en 1929, Gibert Joseph a repris, à travers sa holding Palidis, Gibert Jeune en mai 2017. Réunies, les deux plus grandes librairies parisiennes pèsent désormais pour près de 115 millions d’euros dans le livre. 
  1. Le Passage (Alençon, Normandie) - 110 000€
Pierre Lenganay a pris la succession de Christian Gautier le 1er février. Pour cette reprise, le nouveau propriétaire de la librairie alençonnaise a bénéficié d’une aide de 110000 euros. 
  1. Millepages (Vincennes, Ile-de-France) - 90 000€
En septembre 2017, Millepages s’est offert 150m2 d’espace supplémentaire. Sur les 190000 euros investis, le CNL a participé à hauteur de 90000 euros. 
  1. Deloche (Montauban, Occitanie) - 85 000€
La librairie Deloche a été reprise par Caroline Berthelot et Nadège Loublier et rebaptisée La Femme renard après avoir reçu les fonds. Réouverte le 28 février 2017, la structure a reçu une subvention de 85000 euros dans le cadre de son changement de propriétaires.
  1. Le Forum Arts & Livres (Mouans-Sartoux, Provence-Alpes-Côte d’Azur) - 70 000€
Réputée pour son festival du livre, la ville de Mouans-Sartoux s’est dotée d’une librairie le 10 mai, la seule de la municipalité. Le Forum Arts & Livres, créée par la famille Augier, a disposé d’une enveloppe de 70 -000 euros pour son ouverture. 
  1. Krazy kat (Bordeaux, Nouvelle-Aquitaine) - 65 000€
Fondée en 2004, Krazy Kat a été reprise en février 2018 par Matthieu Saint-Denis, un habitué de la librairie et a reçu un chèque de 65000 euros de la part du CNL. 
  1. Agora (La Roche-sur-Yon, Pays de la Loire) - 60 000€
La librairie Agora a effectué des travaux de rénovation en mars 2017 et a bénéficié d’une enveloppe de 60000 euros pour ses travaux. 
  1. Tirloy La Procure (Lille, Hauts-de-France) - 60 000€
Cinq mois après la fermeture de Tirloy en mai 2017, La Procure a repris le flambeau et reçu une aide de 60000 euros. Cette franchise de l’enseigne nationale spécialisée dans la religion affiche, depuis, les deux noms de l’établissement: Tirloy La Procure.
  1. Aladin (Nantes, Bretagne) - 55 000€
La plus vieille librairie spécialisée en bande dessinée de Nantes a été reprise par Laurent Golfier, Emmanuelle Regnault et Marion Lesterpt pendant l’été 2017. Ces trois libraires ont été aidés par le CNL à hauteur de 55000 euros. 
  1. L’Utopie (Paris, Ile-de-France) - 50 000€
Sandrine Ziri a ouvert, en mai 2017, les portes de L’Utopie dans le 11e arrondissement. Pour sa reprise de Nation Diffusion, une papeterie-librairie de quartier, la librairie a bénéficié d’une aide de 50000 euros. 
close

S’abonner à #La Lettre