Trois écrivains influents en 2017 selon Vanity Fair | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, avec Vanity Fair, le 30.11.2017 à 10h00 (mis à jour le 30.11.2017 à 13h41) Classement

Trois écrivains influents en 2017 selon Vanity Fair

Gaël Faye - Photo PHOTO OLIVIER DION

Gaël Faye, Leïla Slimani et Emmanuel Carrère entrent dans la cinquième édition des 50 Français les plus influents au monde, selon Vanity Fair.

Le mensuel Vanity Fair a dévoilé sur son site Internet, le 22 novembre dernier, sa liste des 50 Français – scientifiques, entrepreneurs, sportifs, artistes… – les plus influents du monde et qui "font rayonner la France à l’étranger".
 
Dans ce classement dominé par Xavier Niel, vice-président d’Iliad, la maison mère de Free, et copropriétaire du groupe Le Monde, trois écrivains se glissent, à commencer par Gaël Faye, en 13e position, le lauréat du Goncourt des lycéens 2016 pour son premier roman Petit pays (Grasset).
 
Le primo-romancier devance Leïla Slimani (20e du classement), lauréate du Goncourt 2016 pour Chanson douce (Gallimard) et représentante personnelle d’Emmanuel Macron à la Francophonie depuis le 6 novembre. Admiré aux Etats-Unis et lauréat du prix FIL de littérature, Emmanuel Carrère occupe la 26e place du Top 50 des Français les plus influents au monde. 
 
Liés à l’édition
 
En 12e position, on retrouve également Alexandre Bompard, l’ancien directeur général de la Fnac devenu, le 17 juillet, P-DG de Carrefour. Enfin, Thomas Pesquet est promu à la 4e place du classement. En janvier dernier, le spationaute lançait le premier concours depuis l’espace et a publié quelques ouvrages depuis son retour sur Terre, dont un album de ses clichés pris depuis la Station spatiale internationale. "Ses 196  jours en orbite l’ont fait grandir de cinq centimètres, mais la pesanteur devrait rapidement lui faire retrouver sa taille normale. Une chose en revanche n’est pas près de diminuer : sa notoriété planétaire", déclare Vanity Fair.
 
L’année dernière, Vanity Fair avait déjà intégré trois auteurs dans son classement : Oliver Bourdeault, Alain Mabanckou et Marie NDiaye.
close

S’abonner à #La Lettre