"Rhapsodie des oubliés" de Sofia Aouine chez La Martinière | Livres Hebdo

Par Alexiane Guchereau, le 20.07.2019 à 10h00 (mis à jour le 24.07.2019 à 12h00) Un premier roman par jour

"Rhapsodie des oubliés" de Sofia Aouine chez La Martinière

Sofia Aouine signe son premier roman "Rhapsodie des oubliés" chez La Martinière - Photo ALEXANDRE ISARD

Pendant l’été, Livres Hebdo présente chaque jour un premier roman de la rentrée littéraire 2019. Avec Rhapsodie des oubliés, l’auteure raconte l’histoire d’Abad, un adolescent de 13 ans.
 

"Ma rue raconte l’histoire du monde avec une odeur de poubelles". Ainsi débute la fiction de Sofia Aouine, Rhapsodie des oubliés, premier roman prévu le 29 août à La Martinière.

Situé dans le quartier de la Goutte d’Or, dans le dix-huitième arrondissement de la capitale, le premier roman de l’écrivaine dévoile la vie d’Abad, un adolescent de 13 ans "malicieux et turbulent" qui rêve d’un avenir meilleur. Mais ses aspirations sont vites reclassées en illusions perdues dans un quartier hétéroclite. Abad va donc devoir outrepasser les règles et en imposer d’autres pour réussir son apprentissage de la vie.
 
Sofia Aouine est reporter et documentariste, née en 1978 dans les Hauts-de-Seine au sein d'une famille algérienne d’origine kabyle. Déçue qu’elle soit une fille, son père cherche dans un premier temps à l’envoyer en Algérie. A son retour en France, ses parents se déclarent incapables de l’élever : Sofia Aouine est alors placée en pouponnière. En 2017, elle raconte son parcours à France Inter. Hantée par une déclaration de son père qui lui avait raconté que "Françoise Dolto disait qu’elle serait écrivain", elle a déclaré à la station s'être interrogée sur sa légitimité à écrire.
close

S’abonner à #La Lettre