Résultats financiers

Progression en 2016 pour Hachette Livre

Progression en 2016 pour Hachette Livre

D’après les données communiquées par le groupe Lagardère,  la branche Lagardère Publishing affiche un repli de 1,4% au 4e trimestre, expliqué en partie par l'absence d'Astérix. Le groupe affiche toutefois une croissance à 2,5% en données comparables en 2016.

J’achète l’article 1.50 €

Par Isabel Contreras,
Créé le 10.02.2017 à 18h43,
Mis à jour le 10.02.2017 à 19h00

La branche Lagardère Publishing (Hachette Livre) enregistre une progression à 2,5% en données comparables et 2,6% en données consolidées malgré un retrait de 1,4% au quatrième trimestre par rapport à 2015. La raison n’est autre que l’absence de l’irréductible Astérix qui, en 2015, avait boosté les ventes du 4e trimestre avec Le Papyrus du César (1,6 million de ventes en 2015). Cela explique la baisse de Hachette Livre en France (-6,4%).

Le chiffre d'affaires de l'ensemble du groupe Lagardère s'établit à 7,3 milliards d'euros en 2016, soit +2,5% en données comparables (+2,7% en données consolidées).

En 2016, la branche Lagardère Publishing (Hachette Livre) a connu une hausse de ses ventes, notamment grâce au Royaume-Uni (+11%) avec le succès de Harry Potter and the Cursed Child (Little, Brown) et à la performance des fascicules (+5,7%) au Japon, en Espagne et en Argentine.

Par ailleurs, au 4e trimestre, le poids du Livre numérique dans le chiffre d'affaires total s'établit à 7,6% contre 7,5 % au quatrième trimestre 2015.

Du côté de Lagardère Travel Retail, qui inclut les points de vente de presse et de livres Relay, l'activité est en 2016, là encore, en hausse de 7,1% en données comparables (+23% en données consolidées), marquée par un marché dynamique en Amérique du Nord et une légère reprise en fin d’année avec un effet de base favorable en Europe.
Au quatrième trimestre, en France, après une période morne en raison des effets négatifs sur le tourisme liés aux attentats, l’activité renoue avec la croissance à 2,3% portée par les segments du Foodservice et du Duty Free alors que l'Hexagone retrouve progressivement sa fréquentation touristique.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités