Québec

Pierre Renaud, cofondateur de Renaud-Bray, est mort

Pierre Renaud - Photo RENAUD-BRAY

Pierre Renaud, cofondateur de Renaud-Bray, est mort

Pierre Renaud est mort mardi 27 septembre à l’âge de 77 ans. A partir de sa librairie ouverte en 1964, il a développé le plus important réseau de commerces culturels au Québec.
 

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas, Fabrice Piault,
Créé le 27.09.2016 à 20h03,
Mis à jour le 27.09.2016 à 23h02

Pierre Renaud, libraire depuis 1964 et cofondateur en 1965 avec Edmond Bray de la chaîne de librairies Renaud-Bray, est mort mardi 27 septembre à 77 ans. 

"Il a exercé son métier de libraire et de commerçant avec passion, et il est souvent sorti des sentiers battus pour promouvoir et favoriser l'avancement de l'industrie du livre en tant qu'outil de développement social et culturel", rappelle le communiqué de l’entreprise.

20 000 $CAN pour commencer

A l’âge de 25 ans, Pierre Renaud a ouvert sa première librairie, La Librairie des deux mondes, sur le chemin de la Côte-des-Neiges à Montréal. Dans un entretien à Radio-Canada, il y a onze ans, il se rappelait ses débuts : "J'ai emprunté 20 000 $ CAN à ma mère et j'ai loué [un local]. Je n'avais jamais travaillé dans une librairie de ma vie ! (…) Non seulement je l'ai remboursée, mais je pense qu'elle était fière de ça. Elle aurait été encore plus fière de voir ce que c'est devenu, et ce que ça risque de devenir aussi."

Un an plus tard, il s’associe avec un autre libraire Edmond Bray, avec lequel il crée l'enseigne Renaud-Bray, proposant dès le début des livres, de la musique, de la presse et de la papeterie. A partir des années 1970, après que Pierre Renaud en soit devenu l'unique propriétaire en 1971, l'entreprise ouvre, à partir de son foyer d'origine sur Côte-des-neiges, plusieurs succursales et devient la chaîne de librairies la plus importante au Québec. Elle se déploie de Saint-Jérôme et Gatineau (anciennement Hull) à Québec, Laval et Sherbrooke, tout en introduisant l’informatique dès 1978 pour numériser ses 30000 notices.

En 1996 toutefois, échouant dans une tentative de développement hors du Québec, à Toronto, Renaud-Bray traverse une crise grave qui contraint éditeurs et distributeurs a abandonner plusieurs millions de dollars canadiens de créances et conduit la chaîne, qui doit fermer plusieurs magasins, à une profonde restructuration qui traumatise l'entreprise et laisse encore aujourd'hui à l'édition québécoise un souvenir cuisant.

35% du marché du livre au Québec

Dès 1999 pourtant, Renaud-Bray reprend sa croissance en acquérant Champigny (trois librairies), son principal concurrent à Montréal, et la chaîne Garneau, qui lui permet d'étendre son implantation sur tout le territoire québecois.

Alors que la chaîne compte une trentaine de magasins, sa position de leader est consolidée en 2015 par le rachat au géant de la communication, de l'édition et de la distribution Québécor le réseau des 15 magasins Archambault. La semaine dernière le groupe a aussi acquis la librairie indépendante Olivieri, située en face du premier magasin de Pierre Renaud sur Côte des neiges.

Au total, Renaud-Bray compte aujourd’hui 46 points de vente et son site de vente en ligne renaud-bray.com, affichant un chiffre d’affaires de 250 millions de $ canadiens (170 millions d’euros environ) réalisé avec plus de 1000 salariés. Selon l'Association des libraires du Québec, Renaud-Bray contrôlerait 35% du marché du livre au Québec.

Grand amoureux des livres, personnalité complexe et attachante, Pierre Renaud a laissé à son fils, Blaise Renaud, les rênes du groupe il y a cinq ans.

Pierre Renaud a été décoré en 2007 Chevalier de l'Ordre de la Pléiade par l'Assemblée parlementaire de la Francophonie, en sa qualité d'ambassadeur de la culture francophone et de « personne émérite faisant rayonner la langue française à l'échelle du Canada, des Amériques et au-delà dans le monde ».
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités