Brésil

Les quatre bibliothèques-parcs de Rio ferment leurs portes

L'entrée de la biblioteca parque Estadual. - Photo VÉRONIQUE HEURTEMATTE/LH

Les quatre bibliothèques-parcs de Rio ferment leurs portes

Ces établissements innovants, à la fois lieux de lecture publique, centres culturels et centres sociaux, créés à partir de 2010, avaient pour mission de lutter contre les inégalités et la violence par l’éducation et la culture.
 

J’achète l’article 1.50 €

Par Véronique Heurtematte,
Créé le 28.11.2016 à 19h10,
Mis à jour le 29.11.2016 à 16h54

Les quatre bibliothèques-parcs de Rio de Janeiro, au Brésil, ferment leurs portes, a annoncé le journal O Globo. Ces établissements innovants, à la fois lieux pour la lecture publique, centres sociaux et centres culturels étaient implantées pour trois d’entre elles dans des favelas de Rio (Manguinhos, Niteroi et Rocinha). La quatrième, la Bibliothèque Estadual, avait ouvert en 2014 en centre-ville, près de la gare Central do Brasil. Elles étaient inspirées d’une initiative menée en Colombie et avaient pour objectif de lutter contre les inégalités sociales et la violence.

Un programme de 15 sites
 
Ces bibliothèques faisaient partie d’un ambitieux programme développé par l’Etat de Rio à partir de 2010. Le projet, tel que l’avait exposé à Livres Hebdo lors d’une rencontre en février 2015 la directrice du livre du secrétariat à la culture de l’Etat de Rio, Vera Schroeder, prévoyait à terme la construction d’une bibliothèque-parc dans chacune des huit régions de l’Etat de Rio et plusieurs établissements dans la métropole de Rio, soit 15 sites au total.
 
Ce programme était cependant fragilisé par les difficultés financières rencontrées par l’Etat de Rio. Le secrétariat à la culture avait ainsi vu son budget amputé de 30 % en 2015.
 
La gestion des bibliothèques-parcs était déléguée par les pouvoirs publics à IDG (Institut développement et gestion), selon un partenariat public-privé qui ne faisait pas l’unanimité parmi les professionnels des bibliothèques.
 
C’est IDG qui a annoncé, vendredi 25 novembre, les fermetures des quatre bibliothèques aux 140 employés concernés.
 





Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités