Les fondateurs de "XXI" et de "6 Mois" précisent leur projet d'hebdomadaire | Livres Hebdo

Par Sophie Gindensperger, le 02.05.2017 à 19h43 (mis à jour le 02.05.2017 à 20h00) Presse

Les fondateurs de "XXI" et de "6 Mois" précisent leur projet d'hebdomadaire

Photo STÉPHANE REMAEL

Lancé en janvier 2018 et codirigé Patrick de Saint-Exupery et Constance Poniatowski, qui quitte Version Femina, le nouveau magazine sera payant, sans publicité et vendu en kiosque.

Les fondateurs des revues XXI et 6 Mois, Laurent Beccaria, directeur des Arènes, et Patrick de Saint-Exupery, ancien grand reporter et Prix Albert-Londres, ont précisé les conditions du lancement, en janvier 2018, d'un nouveau magazine papier hebdomadaire payant et sans publicité.

La société éditrice des deux magazines distribués en librairie, Rollin publications, dont le Groupe du 27 (Les Arènes, L'iconoclaste) détient 42%, a d'ores et déjà annoncé l'arrivée à la tête du magazine de Constance Poniatowski, jusque là directrice de Version Femina (Lagardère Active), le supplément féminin vendu avec de nombreux quotidiens régionaux et le Journal du Dimanche, pour le mois de juin. Un rôle qu'elle partagera avec Patrick de Saint-Exupery.

De son côté, Thierry Mandon, actuel secrétaire d'Etat chargé de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, prendra la direction de Rollin publications, dont l'équipe, aujourd'hui d'une dizaine de personnes, doit être portée à une cinquantaine de salariés qui travailleront pour les trois supports.

"C'est un gros développement, un gros projet, et il fallait que ce soit cette société séparée des Arènes qui développe la partie presse", précise à Livres Hebdo le directeur des Arènes, également directeur des publications de Rollin.

Préabonnement par crowdfunding

Une campagne de préabonnement par crowdfunding sera lancée le 14 juillet, à l'occasion des Rendez-vous de juillet, festival du "journalisme vivant" organisé par les revues XXI et 6 Mois. "L'ambition est de s'adresser à des tas d'autres lecteurs que ceux qui lisent déjà ces revues", précise Laurent Beccaria, qui annonce pour ce nouveau magazine une démarche fondée sur les remontées des lecteurs. "Nous voulons confronter nos intuitions, nos avis, avec les lecteurs, voir ce qu'on peut validier ou modifier. Avec XXI et 6 Mois, depuis 10 ans, on est obligés de se présenter devant des libraires et d'être achetés par eux. Chaque libraire est en connexion avec des dizaines de lecteurs, et chaque réaction nous apprend beaucoup de choses. Pas mal d'idées reçues ont été balayées par ces échanges, qui nous donnent un terreau de dialogue exceptionnel. C'est sur ce terreau qu'est née l'idée du magazine, explique-t-il à Livres Hebdo. Il y a une crise de la presse, mais pas du papier. L'idée, c'est d'utiliser le papier pour ce qu'il a de mieux: une vision synthétique, compréhensible, mémorisable et un objet-totem. Le numérique, lui, a la capacité fabuleuse de mettre en relation les gens, on va travailler dans cette direction-là"
 
Laurent Beccaria annoncera bientôt des nouveaux membres de cette nouvelle équipe, qui "montreront l'ampleur du projet". Le nom du futur magazine n'a, lui, pas été dévoilé. 
close

S’abonner à #La Lettre