édition

L'éditeur Charleston lance son opération bookcrossing

Un roman Charleston place du Général de Gaulle à Orléans - Photo EDITIONS CHARLESTON

L'éditeur Charleston lance son opération bookcrossing

Pour faire voyager ses romans tout l'été, la maison de littérature du groupe Leduc.s sème depuis la mi-juin dans les lieux publics des titres contenant un autocollant incitant les lecteurs à le déposer à leur tour sur leur lieu de villégiature.

J’achète l’article 1.50 €

Par Marine Durand,
Créé le 16.07.2015 à 17h05,
Mis à jour le 16.07.2015 à 18h00

"Emmenez-moi en vacances !", réclament les romans Charleston. Depuis le mois de juin et durant toute la période estivale, la maison de littérature du groupe Leduc.s met en place une opération de bookcrossing pour faire voyager ses titres et leur faire rencontrer de nouveaux lecteurs.

Dans les parcs, sur la plage, dans le train ou le métro, les livres laissés en liberté par les équipes de la maison contiennent tous un autocollant indiquant la marche à suivre : "Cet été, j'aimerais voyager et rencontrer de nouveaux lecteurs. Lisez-moi et déposez-moi ensuite où vous voulez !" Si le bookcrossing s'est développé en France depuis une dizaine d'années, "nous sommes la seule maison d'édition à avoir mis en place une telle opération", revendique-t-on chez Charleston. La maison, qui relaie sur ses réseaux sociaux* chaque dépôt de livre, espère maintenant que les lecteurs seront nombreux à "donner des nouvelles" des romans récupérés en postant des photos de l'endroit où ils les ont trouvés ou redéposés.

En janvier 2014 déjà, la SNCF s'était illustrée par une opération de bookcrossing géante axée sur le polar : 60 000 romans policiers de la collection "Les petits polars du Monde" avaient ainsi été mis à disposition des utilisateurs du réseau transilien en Ile-de-France.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités