Le salon du livre de Montréal pour les pros | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 19.11.2019 à 16h02 (mis à jour le 19.11.2019 à 17h00) Québec

Le salon du livre de Montréal pour les pros

Prix littéraires, fellowship, conférences et tables rondes: le Salon du livre de Montréal ouvre ses portes mercredi 20 novembre.

Le salon du livre de Montréal ouvre ses portes le 20 novembre durant six jours. Pour la dernière fois de son existence, il se déroulera Place Bonaventure, lieu qui l'hébergeait depuis 1978. Il migrera l'an prochain au Palais des Congrès de la métropole québécoise, capable d'accueillir une scène avec 50 fauteuils, un café bar et un espace dédié à la jeunesse.

Des prix littéraires
La manifestation remettra le Prix Fleury Mesplet (22 novembre), qui récompense le mérite d’une personne, d’un organisme ou d’une compagnie qui par son action et son dynamisme a contribué au progrès de l’édition au Québec. Le lauréat du Prix littéraire France-Québec sera dévoilé aujourd'hui, juste avant l'ouverture du salon. Par ailleurs, le Conseil des arts du Canada offre au public du Salon une aire de lecture et de repos pour lire les livres gagnants de ses Prix littéraires du Gouverneur général de 2019 (romans, nouvelles, livres jeunesse, d’illustrations, pièce de théâtre, recueils de poésie, essais et traductions). Le jour inaugural seront décernés les quatre prix littéraires de l'Académie des lettres du Québec. Le jeudi 21 novembre, la Fondation Lire pour réussir distinguera les lauréats du Prix des Horizons imaginaires. Le 22 novembre, l'Association des écrivains québécois pour la jeunesse (AÉQJ) récompesera le lauréat du Prix Cécile-Gagnon. Le même jour, l'ACBD dévoilera le nom du gagnant du Prix de la critique de bande dessinée québécoise. Enfin, la Confédération des syndicats nationaux remettra le Prix Pierre-Vadeboncœur le 24 novembre.

Des rendez-vous
Le fellowship organisé par le comité Québec édition à l'ANEL, "Rendez-vous", se tient du 18 au 24 novembre et sert à faire rayonner les livres et les auteurs québécois et franco-canadiens à travers le monde. Les éditeurs choisis en 2019 proviennent d'Allemagne, du Brésil, d'Espagne, des États-Unis, de France, des Pays-Bas, d'Italie, du Mexique, de Pologne et de Bulgarie. La délégation publie des livres de genres variés (fiction, essai, livre jeunesse, bande dessinée, poésie, développement personnel, etc.) et œuvre au sein de petites comme de grandes entreprises éditoriales. HarperCollins France sera représenté par Marie Eugène, directrice littéraire fiction française chez l'éditeur.

Une programmation professionnelle
Les professionnels du secteur auront l'opportunité de participer à près de trente événements organisés par les institutions tels l'UNEQ, l'ANEL, L'AEQJ ou l'Institut français, qui encadre le 22 novembre les Etats généraux du livre en langue française dans le monde (avec trois ateiers au total). Le même jour, le Groupe Librex lance également une conférence sur la place du roman québécois face aux autres offres culturelles, l'ANEL se penche sur le livre audio par les éditeurs. L'ANEL décrypte également le modèle de l'association française des librairies Initiales (le 20 novembre). Une autre conférence sera consacrée à l'inclusion pour évoquer les diversité dans les ouvrages jeunesse, tandis que la Fédération des milieux documentaires cherchera à mieux comprendre le roman policier. L'UNEQ s'interrogera sur la place de l'égalité hommes-femmes dans la littérature québécoise.
 
close

S’abonner à #La Lettre