Ian Williams remporte le "Goncourt" canadien | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 22.11.2019 à 12h01 (mis à jour le 22.11.2019 à 13h00) Canada

Ian Williams remporte le "Goncourt" canadien

Ian Williams

Reproduction a été distingué par le Giller Prize, le prix le plus prestigieux et le mieux doté au Canada.

Ian Williams a remporté le Scotiabank Giller Prize, le plus prestigieux prix littéraire canadien à Toronto le 18 novembre. L'auteur repart avec un chèque de 100000 dollars canadiens (68000 euros).

Le jury a récompensé le premier roman du poète, Reproduction (Random House Canada), qui narre la rencontre non conventionnelle entre une jeune fille noire canadienne et un vieil homme blanc, héritier d'une riche famille venue d'Allemagne. Ensemble, ils ont un enfant, nommé Armistice et surnommé "Army". Le livre raconte l'histoire de cette famille durant quarante ans et explore la définition même de la famille, où les liens interpersonnels sont bien plus forts que les liens du sang. Le jury évoque "un déploiement magistral de connexions et de collisions inattendues entre des vies séparées par leur race, leur classe sociale, leur sexe et et leur géographie."

Le roman sera publié en 2020 aux Etats-Unis chez Europa editions.

Lors de son discours, Ian Williams a rendu hommage à Margaret Atwood, la récente récipiendaire du Booker Prize pour Les testaments (Robert Laffont) et qui fêtait ses 80 ans par sa présence: "Vos livres ont été les premiers que j'ai acehtés avec mon propre argent".

Les autres finalistes étaient David Bezmozgis pour Immigrant City (HarperCollins), Megan Gail Coles pour Small Game Hunting at the Local Coward Gun Club (House of Anansi Press), Michael Crummey pour The Innocents (Doubleday Canada), Alix Ohlin pour Dual Citizens (House of Anansi Press) et Steven Price pour Lampedusa (McClelland & Stewart).
close

S’abonner à #La Lettre