Hong Kong: Fin de l'imbroglio autour de la venue de Jian Ma | Livres Hebdo

Par Léopoldine Leblanc, avec AFP, le 09.11.2018 à 19h43 (mis à jour le 12.11.2018 à 10h02) International

Hong Kong: Fin de l'imbroglio autour de la venue de Jian Ma

Ma Jian - Photo TWITTER

Programmé au 18e Festival international de littérature de Hong Kong, pour présenter son nouveau roman China dream (Flammarion, à paraître le 9 janvier), l’auteur Jian Man a été refusé du lieu principal de la manifestation avant d’y être à nouveau réétabli.

Le centre culturel hong-kongais Tai Kwun accueillera bien les deux interventions de l’écrivain chinois dissident Jian Ma programmées samedi 10 novembre dans le cadre du 18e Festival international de littérature de Hong Kong (2 au 11 novembre). Le 8 novembre, le centre avait annoncé qu'il ne souhaitait pas recevoir l'écrivain dans ses locaux. Le festival s'est alors engagé à trouver un autre lieu pour ses deux conférences.

Dans un communiqué publié jeudi, le directeur du Centre culturel, Timothy Calnin, justifiait sa décision en précisant que le centre n'avait pas vocation à devenir "une plateforme de promotion des idées politiques de quelconque individu". Exilé à Londres et titulaire d’un visa de résident permanent à Hong Kong, l’écrivain chinois de 65 ans a rapidement répondu sur Twitter : "Je suis un romancier, pas un activiste, et je participe au Festival pour discuter de mon nouveau roman, China dream."
 
Vendredi, le directeur du Centre a finalement annoncé que l’établissement allait accueillir l’écrivain puisque celui-ci "n’a pas l’intention d’utiliser Tai Kwun comme plateforme de promotion de ses idées politiques personnelles".

Il y a moins d’une semaine, une exposition des œuvres du caricaturiste chinois Badiucao avait été annulée, les organisateurs faisant état de "menaces des autorités chinoises", rapporte l'AFP. "Il y a une tendance claire selon laquelle ceux qui discutent de façon pacifique d'idées politiques sensibles, ou même offrent une plateforme pour débattre de ces sujets, sont de plus en plus sous pression", a déclaré à l’agence Patrick Poon, spécialiste de la Chine au sein d’Amnesty International.

En France, sept livres de Jian Ma sont disponibles chez Actes Sud et Flammarion, qui publiera le roman satirique China dream le 9 janvier 2019, traduit par Laurent Barucq.
close

S’abonner à #La Lettre