Des Quais du polar « off » | Livres Hebdo

Par Claude Combet, à Lyon, le 30.03.2019 à 19h16 (mis à jour le 30.03.2019 à 20h00) Quais du polar

Des Quais du polar « off »

Photo CLAUDE COMBET

Le célèbre Festival lyonnais est aussi l’occasion pour les éditeurs de faire se rencontrer libraires, blogueurs et auteurs. Une nouvelle façon de promouvoir les livres

Si les animations, les tables rondes et la grande librairie de Quais du polar rassemblent tous les suffrages des lecteurs et du public, le grand enjeu reste de faire découvrir les auteurs. Alors les éditeurs rivalisent d’imagination pour organiser diners et animations originales en marge de la manifestation, pour leur faire rencontrer libraires, blogueurs, influenceurs et ainsi créer l’événement.

Il y a d’abord le dîner du vendredi soir (29 mars). Calmann-Lévy a réuni 70 libraires et journalistes autour de Michael Connelly, Camilla Grebe, Jérôme Loubry, René Manzor et Niko Tackian. Les Presses de la Cité avaient invité 20 libraires à rencontrer Michel Bussi, Elizabeth George et Shari Lapena dans un beau restaurant du Vieux Lyon. Et Albin Michel a invité des journalistes et 27 libraires à rencontrer Maxime Chattam, Anne-Mette Hancock, Sophie Hénaff, Ian Manook, Jean-Bernard Pouy, Patrick Raynal, Viveca Sten et Jean-Christophe Tixier pour un cocktail dînatoire qui s’est terminé tard dans la nuit. 

« Les choses changent depuis deux ou trois ans et les blogueurs et influenceurs nous amènent les à imaginer d’autres rendez-vous, à utiliser les réseaux sociaux de façon plus continue, en amont, pendant et après le Festival » commente Arnaud Labory, confondateur de l’agence Anne et Arnaud. Il a donné un rendez-vous mystérieux à 35 blogueurs et libraires, en avant-première du salon le vendredi à 16 h 45, pour une courte balade dans Lyon qui les a menés dans un appartement privatisé. Ils y ont dialogué avec l’Islandais Ragnar Jonasson et le Groenlandais  Mo Malo, tous deux publiés par La Martinière Noir. Le tout relayé en direct sur Intasgram. « Cela permet de varier les questions à l’auteur car les demandes des blogueurs ne sont pas les mêmes que celles des journalistes. Ils sont notamment très curieux des coulisses de l’édition » raconte Patricia Ropartz, directrice du marketing et de la communication de La Martinière. De son côté HarperCollins a proposé un moment d’intimité le samedi 30 mars, un cours de cuisine - scandinave - à des libraires, blogueurs, journalistes avec son auteure Emilie Schepp dans un appartement privatisé. 

Le Cercle SNCF du polar propose aussi pour la 2e année une rencontre privilégiée, au cours d’un petit déjeuner, à 15 Instagrameurs, blogueurs et influenceurs avec Sandrine Collette (après Franck Bouysse en 2018). Les Escales et Univers Poche ont aussi convié 20 blogueurs à un petit déjeuner avec M. J. Arlidge, Anti Tuomainen et Marie Neuser, dont les stories ont été postées sur Instagram. 

Points a fait voter les lecteurs et blogueurs sur leur genre favori (noir, thriller, roman historique, enquête policière) avant de les convier à rencontrer l’auteur du genre : Jacky Schwartzmann, Dominique Maisons, Fabrice Papillon et Ragnar Jonasson sur une péniche : quatre groupes de 15 lecteurs en ont bénéficié. Les rencontres ont été filmées en direct sur Instagram et des vidéos seront postées par la suite sur le réseau social. En attendant la célèbre et plus officielle soirée Points pour les libraires, journalistes et festivaliers le samedi soir 30 mars. 


 
close

S’abonner à #La Lettre