Collectivités territoriales : 7,6 milliards d'euros pour la culture | Livres Hebdo

Par Souen Léger, le 03.04.2014 à 15h24 (mis à jour le 03.04.2014 à 15h51) Étude

Collectivités territoriales : 7,6 milliards d'euros pour la culture

En 2010, les collectivités territoriales ont investi 7,6 milliards d'euros pour la culture. - Photo LIVRES HEBDO

D'après les évaluations du ministère de la Culture, les collectivités territoriales ont dépensé 118 euros par habitant pour la culture en 2010.

En 2010, les dépenses culturelles des collectivités territoriales (régions, départements, communes de plus de 10 000 habitants et leurs groupements) se sont élevées à 7,6 milliards d’euros, soit 118 euros par habitant, d'après une étude publiée en mars par le ministère de la Culture. Tous les quatre ans, le ministère passe au crible les dépenses exécutées des collectivités territoriales en matière de culture.

À elles seules, les communes et leurs groupements assument près des trois quarts (73 %) de ces dépenses (respectivement 4,6 milliards et 1 milliard d’euros), les départements 18 % (soit 1,4 milliard) et les régions 9 % (0,7 milliard).

Des dépenses culturelles en hausse

Les secteurs bénéficiant de ces investissements varient d’une collectivité territoriale à l’autre. Le soutien à l’expression artistique et aux activités culturelles de proximité représente 60 % des dépenses des communes, quand les départements et les régions investissent de manière croissante dans le patrimoine (59 % des dépenses culturelles départementales et 23 % des dépenses culturelles régionales). Les régions consacrent par ailleurs 80 % de ces dépenses aux subventions.

Par rapport à 2006, année sur laquelle portait la précédente étude, les dépenses culturelles territoriales ont progressé de près de 10 %, soit + 2,3 % par an en France métropolitaine. Croissant quasiment au même rythme que l’inflation, les dépenses culturelles des communes ont plutôt stagné en volume, mais le nombre de groupements de communes actifs dans le domaine culturel a progressé.
close

S’abonner à #La Lettre