Cinq prix littéraires sur les planches | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, le 27.12.2017 à 15h00 Théâtre

Cinq prix littéraires sur les planches

Sharif Andoura dans "Neige" d'Orhan Pamuk mis en scène par Blandine Savetier

En janvier, de Nantes à Mulhouse en passant par Marseille et la Comédie-française, cinq ouvrages récompensés par des prix littéraires sont adaptés au théâtre: Tram 83, Le loup des steppes, Alphonse, une histoire d'amour, Neige et Chagrin d'école.

Le théâtre s'empare, en janvier, des lauréats des prix littéraires, à commencer par Tram 83 de Fiston Mwanza Mujila (Métailié, 2014, et réédité au Livre de poche en 2016). Récompensé du Grand prix SGDL du premier roman 2014, ce livre est adapté par Julie Kretzschmar pour La Criée de Marseille du 10 au 12 janvier. L'œuvre évoque une Afrique sensuelle et désenchantée avec le Tram 83, lieu de tous les excès, qui se trouve au centre de la Ville-Pays, coupée de l'arrière pays par une guerre civile.
 
Prix Goncourt de la nouvelle 2016, Alphonse, une histoire d’amour extraite du recueil de nouvelles Histoires de Marie-Hélène Lafon (Buchet Chastel, 2015), sera mis en scène par André Le Hir au Théâtre de Grenoble du 11 au 13 janvier. Alphonse, une histoire d’amour est un conte tragique où deux figures, Alphonse et la christique Yvonne, sont reléguées au bord du monde des hommes.
 
Au Lieu Unique de Nantes, Tanguy Malik Bordage s'attaque, les 16 et 17 janvier, au Loup des steppes d'Hermann Hesse, prix Nobel de littérature 1946. Paru la première fois à La renaissance du livre en 1931 et réédité à de nombreuses reprises chez Calmann-Lévy ou en poche chez Pocket et au Livre de poche, le roman retrace l'aventure solitaire, toute spirituelle, d'un homme qui ne parvient pas à s'adapter au monde, séparé des autres par ses richesses intellectuelles et par des défaillances affectives.
 
Orhan Pamuk, lui aussi Nobel de littérature, sera à l'honneur de La Filature de Mulhouse les 19 et 20 janvier, avec Neige (Gallimard, 2005 et réédité en poche chez Folio/Gallimard en 2007). Prix Médicis étranger 2005, le roman, ici adapté par Blandine Savetier, suit le jeune poète turc Ka qui quitte son exil allemand pour se rendre à Kars, petite ville provinciale de l'Anatolie. Pour le compte d'un journal d'Istanbul, il accepte d'enquêter sur le cas de jeunes femmes portant le foulard qui se sont suicidées après avoir été soumises à des pressions. Il désire aussi retrouver Ipeck, ancienne camarade de faculté fraîchement divorcée. 
 
Enfin, du 31 janvier au 18 février, la Comédie française (Paris) accueille l'adaptation par Laurent Natrella de Chagrin d'école de Daniel Pennac (Gallimard, 2007 et réédité à plusieurs reprises), prix Renaudot 2007. Dans son ouvrage, l'auteur aborde la question de l'école du point de vue du mauvais élève. Daniel Pannac y mêle souvenirs autobiographiques et réflexions sur la pédagogie et les dysfonctionnements de l'institution scolaire, sur le rôle des parents et le souhait des jeunes de savoir et d'apprendre.
close

S’abonner à #La Lettre