Cinq écrivains partagent leur engagement pour le climat sur France Culture | Livres Hebdo

Par Marie-Pauline Mollaret, le 25.11.2015 à 13h01 COP 21

Cinq écrivains partagent leur engagement pour le climat sur France Culture

Boualem Sansal - Photo PHOTO OLIVIER DION

Dans le cadre de sa semaine spéciale COP 21, France Culture diffuse les discours inédits sur le climat de Geneviève Brisac, Eric Chevillard, Agnès Desarthe, Marie Desplechin et Boualem Sansal, lus par eux-mêmes.  

Du 30 novembre au 4 décembre, France Culture ouvre son antenne à Geneviève Brisac, Eric Chevillard, Agnès Desarthe, Marie Desplechin et Boualem Sansal qui diront leur engagement pour le climat en lisant un discours inédit sur le réchauffement climatique. 

"Les bouleversements climatiques annoncés dans un terme qui se rapproche à grandes bourasques, réduisant d'autant nos capacités d'action, seront les accoucheurs de ce nouveau monde habité par une humanité éperdue", déclare notamment Boualem Sansal dans un texte très personnel où tous les maux de notre société sont liés et doivent être résolus en même temps. 

Marie Desplechins livre, elle, un discours pédagogique qui, sous prétexte de s'adresser aux enfants, explique simplement les enjeux du réchauffement climatique. "Cette histoire de climat est la bonne occasion de changer le monde", plaide-t-elle avec optimisme. "Le vieux modèle est périmé. On va reconstruire la baraque. C'est pas formidable, ça ? Il ne reste plus qu'à convaincre sept milliards de copains qu'ils ont intérêt à se retrousser les manches !"

Agnès Desarthe se fait l'avocate du diable dans un dialogue imaginaire avec son neveu qui lui explique patiemment pourquoi il est temps de réagir face au changement climatique. "Si les neiges éternelles fondent, l'éternité coule avec", remarque-t-elle.

Les cinq auteurs accueillis sur France Culture font partie des 30 écrivains qui avaient répondu à l'appel de la Maison des écrivains et de la littérature pour apporter une réponse concrète à l'apport de la littérature dans la mobilisation générale face au réchauffement climatique.

Réunis dans le recueil Du souffle dans les mots : 30 écrivains s'engagent pour le climat (éditions Arthaud), ces textes auraient dû être lus à l'Assemblée nationale le 14 novembre dernier dans le cadre du "Parlement sensible" qui "[visait] à porter plus haut dans les consciences, sensiblement, par la voie de la littérature, l’urgence d’agir face aux menaces que représente le réchauffement climatique pour l’humanité".

L'événement avait dû être annulé suite aux attentats qui avaient frappé Paris et Saint-Denis la veille, faisant 129 victimes.

Profitant de sa semaine spéciale COP 21, France Culture permet ainsi une séance de rattrapage chaque jour entre 11h50 et 12h, dans la rubrique "La vie moderne".

Autre manifestation de Radio France touchée par les événements du 13 novembre, "Radio France fête le livre" dont la 5e édition devait se tenir le week-end des 28 et 29 novembre sous le parrainage de Daniel Pennac. On connaîtra début décembre les nouvelles dates de cette manifestation qui met le livre à l'honneur en accueillant notamment de nombreux auteurs en dédicace.
close

S’abonner à #La Lettre