Yann Moix et Jean-Paul Dubois arrivent dans les meilleures ventes | Livres Hebdo

Par Claude Combet, le 11.09.2019 à 18h45 (mis à jour le 11.09.2019 à 19h00) meilleures ventes

Yann Moix et Jean-Paul Dubois arrivent dans les meilleures ventes

Jean-Paul Dubois - Photo PATRICE NORMAND/OPALE/LEEMAGE/L'OLIVIER

Deux romans de la rentrée littéraire, Orléans et Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon, s’installent aux côtés de Soif, d’Amélie Nothomb, qui figure toujours en tête du Top 20.
 

Orléans, de Yann Moix (Grasset) arrive en 12e position dans le Top 20 GFK/Livres Hebdo, tous genres confondus, pour la semaine du 2 au 8 septembre. Son tirage atteint 57 00 exemplaires depuis sa sortie le 21 août.  

Ce roman autobiographique dans lequel Yann Moix revient sur son enfance et son adolescence d’enfant battu se retrouve au cœur d’une polémique familiale. Après son passage à l’émission "On n’est pas couché" sur France 2, l’auteur a renoncé à la promotion de son livre en début de semaine dernière.

Autre titre de la rentrée littéraire à faire son entrée au Top 20, Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon, de Jean-Paul Dubois (L’Olivier) s’installe en 15e position. Le prix Femina 2004 (pour Une vie française) y met en scène Paul Hansen, qui purge sa peine dans la prison provinciale de Montréal en compagnie d’Horton, un Hells Angel condamné pour meurtre, se souvient de son enfance toulousaine, de ses voyages au Danemark et en Amérique du nord, de son travail de superintendant de la résidence L’Excelsior. Le livre a été sélectionné pour le prix du Roman des Etudiants France Culture - Télérama et le prix Goncourt.

Parallèlement deux mangas font leur entrée : La fête de Yuei commence !, 20e tome de My hero academia, de Kohei Horikoshi (Ki-oon) prend d’emblée la 3e place du palmarès derrière Soif, d’Amélie Nothomb (Albin Michel) et Millénium, volume 6 : La fille qui devait mourir, de David Lagercrantz (Actes Sud). Et le 28e volet de L’attaque des titans, de Hajime Isayama (Pika) arrive 19e.

Enfin, le Code civil 2020 annoté (Dalloz) se place 16e en cette rentrée universitaire.
close

S’abonner à #La Lettre