Virginia Woolf, Vita Sackville-West et la naissance d'Orlando | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 09.07.2019 à 17h28 (mis à jour le 09.07.2019 à 18h00) Cinéma

Virginia Woolf, Vita Sackville-West et la naissance d'Orlando

Gemma Arterton et Elizabeth Debicki dans Vita & Virginia

La liaison entre Virginia Woolf et Vita Sackville-West est l'objet de ce film, qui décrypte aussi la création du roman Orlando.

Vita & Virginia, de Chanya Button, est l'histoire d'une rencontre entre deux femmes, loin des conventions dans l'Angleterre des années 1920. Pas n'importe quelles femmes. Une écrivaine mondialement connue et une aristocrate mondaine. Quand leurs chemins se croisent, l'irrésistible Vita Sackville-West jette son dévolu sur la brillante et fragile Virginia Woolf. Toutes deux mariées, elles se laissent envahir par leur passion et entament une longue liaison. La fascination que Virginia ressent pour Vita, l'abîme entre sa vie d’artiste et le faste de l'excentrique aristocrate donneront naissance en 1928 à Orlando, une de ses œuvres littéraires phares. Une biographie imaginaire flirtant avec le fantastique, où le géros change de siècle et de genre, tandis que tout évoque une déclaration d'amour aux arts.
 


Orlando n'a été adapté qu'une seule fois au cinéma (Orlando de Sally Potter, 1992). Le roman est disponible chez Gallimard en poche (Folio, 2018), dans la collection "Quarto" (2014) et dans la "Bibliothèque de la Pléiade" (Œuvres romanesques, vol. 2, 2012).

Cependant Virginia Woolf a souvent été une héroïne cinéma ou de télévision, incarnée notamment par Nicole Kidman ou Catherine McCormack, et ici Elizabeth Debicki. Gemma Arterton interprète Sackville-West. Le film, qui sort en salles le 10 juillet, est l'adaptation de la pièce éponyme créée par Eileen Atkins, en 1992, à partir des correspondances épistolaires et des journaux personnelles des deux femmes.

On retrouve leurs textes dans Correspondance 1923-1941 (Stock, 2010, Le Livre de poche, 2013). Le couple a également été l'objet d'un roman biographique, Virginia et Vita, de Christine Orban (Albin Michel, 2012, Le livre de poche, 2014), paru précédemment sous le titre Une année amoureuse de Virginia Woolf, et signé du pseudonyme de Christine Duhon.

Notons enfin qu'Autrement vient de rééditer en mars le roman de Vita Sackville-West, L'héritier une histoire d'amour. Et qu'Albin Michel publiea en août Virginia, biographie romancée sur la jeunesse de l'auteure de Mrs Dalloway signée Emmanuelle Favier.

 

Sur les mêmes thèmes (1 article)

close

S’abonner à #La Lettre