Une appli pour trouver une place en bibliothèque | Livres Hebdo

Par Véronique Heurtematte, le 24.08.2015 à 17h17 (mis à jour le 26.08.2015 à 10h38) Innovation

Une appli pour trouver une place en bibliothèque

File d'attente à la BPI, au centre Pompidou à Paris - Photo OLIVIER DION

L'appli Affluences permet aux étudiants et chercheurs de connaître le nombre de places disponibles dans les bibliothèques parisiennes.

Parce qu’il avait été confrontés pendant toutes ses études universitaires à la difficulté de trouver une place en bibliothèque, Paul Bouzol, ingénieur en télécommunication, a créé avec quatre proches une application permettant de repérer les places disponibles en bibliothèque. Testée à partir d’octobre 2014 à la Bibliothèque publique d’information (BPI), à Paris, l’appli, baptisée Affluences, a rencontré un succès immédiat, avec près de 4 000 téléchargements dès le quatrième jour (un dimanche).

Depuis, d’autres établissements parisiens ont rejoint le programme, dont la Bibliothèque nationale de France, les bibliothèques de Sciences po, Sainte-Barbe et Sainte-Geneviève. Le principe est simple : un logiciel récupère les informations du système de comptage de la bibliothèque pour alimenter l’application. Si la bibliothèque n’a pas de système de comptage, la société installe le sien, un petit boîtier à piles qui communique directement avec ses serveurs.

L’appli donne les disponibilités en temps réel et peut aussi fournir des prévisions en croisant de nombreuses informations telles que le calendrier scolaire, les données statistiques passées et même la météo !

Quand, comme c’est le cas à la BPI, le temps d’attente importe plus que le nombre de places vacantes, l’information est calculée en repérant la progression de personnes qui sont dans la file et qui ont l’application sur leur smartphone, avec une précision de plus ou moins cinq minutes.

L’application est gratuite, de même que la participation des bibliothèques. La société facture en revanche l’installation de son système de comptage ainsi que des services en option tels que l’exploitation des données statistiques des établissements." Souvent, les bibliothécaires n’exploitent pas leurs données car ils n’ont pas de compétences en statistiques ", relève Paul Bouzol.

A partir de la rentrée, la géolocalisation permettra à l’utilisateur de repérer les établissements proches de sa position. Affluences a reçu le label Proxima Mobile, décerné aux services mobiles gratuits et sans publicité qui facilitent la vie quotidienne des usagers. Cerise sur le gâteau, pour l’instant cette innovation n’aurait pas d’équivalent à l’étranger.
  • (1) Cet article a paru dans le numéro 1050 de Livres Hebdo, daté du 21 août 2015
close

S’abonner à #La Lettre