Turquie: une agence littéraire appelle au soutien des éditeurs internationaux | Livres Hebdo

Par Léopoldine Leblanc, le 14.08.2018 à 18h07 (mis à jour le 16.08.2018 à 16h00) Francfort 2018

Turquie: une agence littéraire appelle au soutien des éditeurs internationaux

Kalem Agency est l'une des agences littéraires majeures en Turquie - Photo © KALEM AGENCY

L’agence littéraire Kalem, située à Istanbul, demande aux éditeurs internationaux présents à la Foire de Francfort 2018 de prendre en compte l'effondrement de la livre turque lors des achats de droits.

L'agence littéraire Kalem appelle, dans une newsletter envoyée mercredi 8 août, à la solidarité de l'ensemble des agents et éditeurs internationaux présents à la Foire du livre de Francfort (10-14 octobre) face à l'effondrement de la livre turque. Le pays est frappé par une crise économique. Sa monnaie a perdu cette année plus de 40% de sa valeur face au dollar et à l'euro. 

"Nous voudrions que vous preniez en compte les offres [d’acquisitions et de cessions de droits, ndlr] de la Turquie à la lumière de ces faits", demande Nermin Mollaoğlu, la fondatrice de l’agence, dans son mail cité par Publishing perspectives. "Il se pourrait qu’il y ait des délais et reports de paiements. Mais nous croyons que notre travail repose prioritairement sur la confiance", poursuit-elle. 

L’agence, l'une des premières de Turquie, rappelle l’importance de l’acquisition de droits pour les éditeurs turcs sur un marché qui est alimenté par des traductions à hauteur de 50%. L'année dernière, 601 ouvrages français ont été acquis par les éditeurs turcs selon le rapport annuel du SNE. La Turquie représente ainsi le 6e pays pour les cessions de droits du marché français, derrière la Chine, l'Italie, l'Espagne, l'Allemagne et la Pologne. 
close

S’abonner à #La Lettre