Trois candidats à la reprise des librairies Sauramps | Livres Hebdo

Par Cécile Charonnat, le 06.06.2017 à 22h56 (mis à jour le 07.06.2017 à 00h07) Montpellier

Trois candidats à la reprise des librairies Sauramps

Sauramps Odyssée à Montpellier. - Photo O. DION

Le dépôt des dossiers des potentiels repreneurs du groupe de librairies de Montpellier s’est effectué mardi 6 juin à midi.
 

Seuls trois candidats se sont manifestés, mardi 6 juin à midi, date limite de dépôt des dossiers auprès de l'administrateur, pour le rachat des cinq librairies Sauramps, à Montpellier et à Alès, placées en redressement judiciaire depuis le 13 mars.
 
Parmi eux, Benoît Bougerol, propriétaire de La Maison du livre, à Rodez, et de Privat, à Toulouse, s’était déjà penché sur le dossier à l’automne dernier et avait formulé auprès des trois actionnaires du groupe Sauramps une première offre avant de jeter l’éponge en janvier.
 
Deux autres noms circulent avec insistance : Le Furet du Nord et un architecte fortuné de Montpellier, François Fontès, qui aurait glissé entre deux portes à la ministre de la culture, Françoise Nyssen, en visite à Montpellier et à Lunel le 2 juin, que finalement, il se lançait dans l’aventure.

Une issue d'ici début juillet
 
Reste aussi à confirmer le périmètre des offres. Deux concernent le Triangle, navire amiral du groupe (2 000 m2, 15 millions d’euros de chiffre d'affaires), et une la librairie d’Alès (400 m2, 2,5 millions d'euros de CA), mais rien n’est encore dévoilé concernant le magasin du centre commercial Odysséum (2 000 m2, 7,639 millions d'euros de CA). Le détail des dossiers sera communiqué mercredi 7 juin aux représentants du personnel de chaque magasin ainsi qu’aux différents candidats.
 
Une fois les offres déposés, l’administrateur judiciaire, Jean-François Blanc, va produire un rapport d’analyse qui sera utilisé par les juges du tribunal de commerce lors de la prochaine audience. Celle-ci devrait se tenir d’ici quinze jours à trois semaines, ce qui laisse espérer une issue au dossier Sauramps tout début juillet.
 
close

S’abonner à #La Lettre