Toronto

La bibliothèque publique de Toronto, au Canada, a lancé en janvier un programme pilote dans lequel elle propose à ses lecteurs de leur racheter leurs exemplaires des derniers best-sellers en vogue. L’objectif est double : satisfaire la longue liste d’attente des usagers pour les titres les plus demandés tout en préservant le budget de la bibliothèque. Les lecteurs peuvent vendre par exemple leur dernier John Grisham pour 5 dollars canadiens. La bibliothèque publie sur son site une liste mise à jour chaque mois des titres qui l’intéressent. Elle a précisé qu’elle prévoyait d’acquérir par ce biais un seul exemplaire de chaque titre pour six autres achetés neufs. Le système n’est cependant pas du goût des auteurs et des éditeurs qui reprochent à l’établissement de les priver "de leur juste rémunération". V. H.






27.02 2015

Auteurs cités

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités