Thierry Frémaux lance la sixième Shoot the Book ! Cannes | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, à Cannes, le 21.05.2019 à 14h33 (mis à jour le 21.05.2019 à 15h48) Cinéma

Thierry Frémaux lance la sixième Shoot the Book ! Cannes

Marie Darrieussecq et Thierry Frémaux, le délégué général du festival de Cannes, ont inauguré le 6e Shoot the Book !, matinée où dix éditeurs présentent chacun un titre devant des producteurs internationaux.

La 6e édition de Shoot the Book! au Festival de Cannes a été lancée ce mardi 21 mai dans le salon des Ambassadeurs du Palais des festival. Pour la première fois, la manifestation organisée par la Scelf, le Bief, l'Institut français, la région Île-de-France, le CNL, le CFC, la Copie Privée et la Sofia, a été inaugurée par Thierry Frémaux, délégué général du Festival.

Si le festival est partenaire de l'événement depuis deux ans, cette venue symbolique - tout est très protocolaire au Festival de Cannes - marque une reconnaissance officielle à l'égard de cette matinée professionnelle voulue par Paul Otchakovsky-Laurens.

Thierry Frémaux a d'ailleurs rendu un vibrant hommage à l'éditeur, disparu en janvier 2018: "C'était un homme exquis qui nous manque énormément. J'espère qu'on reconnaîtra toujours son travail de fonds pour la littérature comme pour le cinéma", a-t-il ajouté.

Dans son discours, le seul en français devant ce parterre de près de 140 producteurs et éditeurs internationaux, il a rappelé que "la littérature a toujours été présente dans l'histoire du cinéma et dans celle du Festival de Cannes. Les écrivains font partie des auteurs de films". Enfin, le sélectionneur cannois "espère que cette relation entre la littérature et le cinéma restera fructueuse. Et après, je récupèrerai les films", lance-t-il avec un sourire.

Après tout, 33 adaptations ont reçu la palme d'or depuis la première édition du Festival en 1946.

Comme pour mieux souligner cette édition pas comme les autres - l'après-midi aura lieu au même endroit le premier Shoot the Book ! Rendez-vous - l'événement s'est aussi adjoint la présence de l'écrivaine Marie Darrieussecq, présente à Cannes à titre de présidente de l'Avance sur recettes, dont 16 films aidés l'an dernier sont présents sur la Croisette.

Avec six adaptations présentées dans les différentes sélections du Festival - dont trois en films d'animation - Shoot the Book ! suscite toujours plus d'intérêt dans un marché audiovisuel en plein bouleversements. Plusieurs studios et sociétés de productions ont ainsi annoncé différents projets adaptés de livres, d'essais ou de bandes dessinées.

Dix responsables de droits présentaient, en anglais, devant les producteurs le titre que le jury de Shoot the Book ! avait sélectionnés. Le catalogue est aussi enrichi de plusieurs ouvrages allant de la fantasy à la romance, de l'aventure au drame psychologique, de la comédie à science-fiction.

"Keep dreaming" (Continuez de rêver, ndt) a d'ailleurs lancé Laurent Duvault, à la tête du département audiovisuel de Média-Participations.

 

La sélection de Shoot the Book! 2019

  • Trois hommes, deux chiens et une langouste, de Iain Levison (Liana Levi, 2009)
  • La serpe, de Philippe Jaenada (Julliard, 2017, Prix Femina)
  • Hiver à Sokcho, d'Elisa Shua Dusapin (Zoé, 2016, prix Robert Walser, prix SGDL Révélation, prix Régine Deforges) - premier roman, Suisse
  • Katanga, de Fabien Nury et Sylvain Vallée (Dargaud, 2017) - bande dessinée (3 tomes à dates)
  • Notre mère la guerre, de Kris et Maël (Futuropolis, 2009) - bande dessinée en 4 tomes
  • Summer, de Monica Sabolo (JC Lattès, 2017)
  • Pas la peine de demander (No good asking), de Fran Kimmel (EWC) - inédit en France, Canada
  • La valise d'Hana, de Karen Levine (Second Press Story, Flammarion jeunesse en 2011) - Canada
  • Je sais pas, de Barbara Abel (Belfond, 2016)
  • Ce pays qui te ressemble, de Tobie Nathan (Stock, 2015)





 
close

S’abonner à #La Lettre