Sylvie Marcé nommée commissaire générale des États généraux du livre en français dans le monde | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 06.10.2018 à 10h15 (mis à jour le 09.10.2018 à 09h45) Nomination

Sylvie Marcé nommée commissaire générale des États généraux du livre en français dans le monde

Sylvie Marcé - Photo OLIVIER DION

L'Institut français a été choisi comme opérateur de ces Etats généraux qui se dérouleront d'ici à la fin de l'année 2019.

Françoise Nyssen, ministre de la Culture, a choisi de confier à Sylvie Marcé le Commissariat général des Etats généraux du livre en français dans le monde.

Le communiqué du ministère ajoute que ces Etats généraux se dérouleront d’ici à la fin de l’année 2019 et donneront lieu à différentes initiatives et manifestations qui seront précisées dans les prochaines semaines avec les principaux acteurs, publics et privés, des milieux du livre en France et les différents organismes ou institutions partenaires de l’ensemble du monde francophone.

Sylvie Marcé a dirigé l’association Savoir Livre avant de prendre la tête durant quinze ans des éditions Belin, puis du groupe Humensis (Belin, Puf, Le Pommier, les éditions de l’Observatoire, Pour la Science, Cerveau & Psycho) né de la fusion en 2016 des éditions Belin et des Puf (Presses universitaires de France). Membre du bureau du Syndicat national de l’édition (SNE) de 2010 à juin 2018, Sylvie Marcé en a été vice-présidente de 2010 à 2015, et a présidé le groupe des Editeurs d’éducation de 2002 à 2018.

L’Institut français a été désigné comme opérateur. Judith Roze, directrice du département Langue française, Livre et Savoirs, assurera le commissariat général adjoint de l’opération.

L’organisation de ces Etats généraux figure parmi les mesures du plan pour la langue française et le plurilinguisme présenté par le président de la République devant l’Académie française, à l’occasion de la Journée internationale de la Francophonie, le 20 mars dernier, rappelle le communiqué.

Il s'agira de travailler à offrir aux francophones un large accès à la diversité de la création littéraire et intellectuelle en langue française, de contribuer à la constitution d’un espace éditorial francophone décloisonné et dynamique, fondé sur la coopération et la réciprocité, de favoriser la mobilité et la mise en réseau de tous les professionnels du livre qui ont le français en partage afin de stimuler les échanges éditoriaux, la collaboration et la mutualisation des bonnes pratiques et d'intégrer les nouvelles perspectives liées au numérique

close

S’abonner à #La Lettre