Robinson lance un magazine BD hebdomadaire gratuit | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 01.04.2020 à 14h54 (mis à jour le 01.04.2020 à 15h01) Confinement

Robinson lance un magazine BD hebdomadaire gratuit

Robinson, le label BD d'Hachette, lance un magazine numérique gratuit avec sept albums que l'on suivra sous la forme d'un feuilleton, chaque vendredi.

Les éditions Robinson (Hachette) proposent un nouveau magazine numérique d’une centaine de pages dédié à la bande dessinée.
 
Le post-it de Jean-Yves Ferri dans le magazine numérique Robinson - Photo HACHETTE LIVRE
Robinson aura rendez-vous chaque vendredi – forcément – avec des albums du catalogue de l’éditeur, avec en bonus les post-it réalisés par Jean-Yves Ferri (Astérix) pour survivre au confinement.
 
Le premier numéro a été mis en ligne vendredi 27 mars et rassemble Rhum Héritage 1690-1699 : Eau de vie, eau de mort, de Tristan Roulot et Matteo Guerrero, La Maison des fragrances : Le parfum du pouvoir, un thriller économique paru en février, à mi-chemin entre Largo Winch et Les Maîtres de l’Orge, de Christophe Mot, Eric Corbeyran et Piotr Kowalski, Les guerres d’Albert Einstein, bd historique publiée en novembre et abordant une facette méconnue du scientifique,  signée par Eric Corbeyran, François De Closets et Eric Chabbert, Clivages, de Sylvain Runberg et Joan Urgell, dont le récit intégral est paru en février, et Gretch & Ferragus : carboniser pour mieux régner, de Joshua Wright.
 
A cela s’ajoutent deux bandes dessinées publiées chez Hachette comics : Le club des cinq et le trésor de l’île, adaptation parue en février, signée de Nataël et Beja, et Bienvenue chez les Loud ! C’est le chaos, d’après la série pour enfants de Nickolodeon.

On découvre ainsi les planches de chaque album, en attendant leur suite, vendredi 3 avril.
 
Les éditions Robinson tirent leur nom du Journal hebdomadaire de BD Robinson, créé en 1936 par Opera Mundi en partenariat avec Hachette. Depuis la relance de la marque en juin 2018, l’éditeur a publié une trentaine d’albums.
 
close

S’abonner à #La Lettre